Accès direct à la navigation principale (appuyer sur "Entrée")
Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")
Accès direct aux autres sites (appuyer sur "Entrée")

Malala Yousafzaï: "il y a la pauvreté, la peur et le terrorisme mais aussi l'espoir"

Session plénière Article - Institutions / Droits de l'homme20-11-2013 - 14:28
 
Photo de Malala Yousafzaï lors de son discours au Parlement européen   Malala Yousafzaï, la jeune militante pakistanaise pour les droits à l'éducation des filles et lauréate du Prix Sakharov 2013, lors de son discours au Parlement européen le 20 novembre 2013.

L'adolescente pakistanaise Malala Yousafzaï a fait un plaidoyer passionnant pour plus d'éducation à l'occasion de la remise de son Prix Sakharov 2013 pour la liberté de l'esprit à Strasbourg. "Il y a la pauvreté, l'absence de liberté, la peur et le terrorisme, mais il y a aussi de l'espoir car nous sommes tous unis pour aider ces enfants, pour parler pour eux, pour agir", a déclaré Malala Yousafzaï, honorée pour son combat pour l'éducation des filles malgré les menaces de violence des Talibans.


Lors de son discours, Malala Yousafzaï a déclaré que la force d'un pays ne devait pas être mesurée par son armée, mais par son nombre de citoyens instruits. Elle a également appelé à plus d'aide pour les enfants non scolarisés: "ces enfants ne veulent pas d'iPhone, de Xbox, de Playstation ou de chocolats. Ils veulent juste un livre et un stylo".


Photo de Malala Yousafzaï, entourée d'autres lauréats du Prix Sakharov lors de la remise de son prix   Malala Yousafzaï, entourée d'autres lauréats du Prix Sakharov et de Martin Schulz

La cérémonie s'est déroulée pendant la session plénière de novembre et coïncide avec le 25ème anniversaire du prix. Décerné chaque année par le Parlement européen, il récompense des personnes exceptionnelles qui luttent contre l'intolérance et l'oppression. Dans le cadre de la célébration, 22 anciens lauréats ont participé à l'évènement. Le Président du Parlement européen Martin Schulz a demandé une ovation pour eux et a ajouté: "nos pensées vont aux autres lauréats qui sont toujours privés de leur liberté et aux lauréats qui nous ont quitté: nos applaudissements sont pour eux aussi. Nous ne les avons pas oubliés, ni leurs combats".


Pour plus d'informations ou contacts, cliquez sur le communiqué de presse via le lien à droite.

REF. : 20131120STO25805
Mis à jour le: ( 20-11-2013 - 14:40)