Accès direct à la navigation principale (appuyer sur "Entrée")
Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")
Accès direct aux autres sites (appuyer sur "Entrée")

Les députés veulent freiner l'utilisation des sacs en plastique

Session plénière Communiqué de presse - Environnement16-04-2014 - 14:15
 
Les députés souhaitent réduire l'utilisation des sacs plastiques afin de réduire la pollution   Les députés souhaitent réduire l'utilisation des sacs plastiques afin de réduire la pollution ©BELGAIMAGE/PRESSASSOCIATION/R.Vieira

Les pays de l'UE devraient réduire l'utilisation de sacs en plastique polluants d'au moins 80% d'ici 2019, selon un projet législatif adopté par le Parlement ce mercredi. Les députés recommandent le recours à des instruments économiques tels que l'imposition, la limitation de commercialisation voire l'interdiction. Les déchets plastiques constituent une préoccupation environnementale majeure, notamment compte tenu de leur impact néfaste sur l'eau et les écosystèmes aquatiques.


 


"Les députés ont voté pour renforcer significativement le projet de loi visant à réduire l'utilisation des sacs en plastique et leurs déchets, en particulier via l'introduction d'objectifs de réduction et l'exigence que les sacs en plastique aient un coût. Comme certains pays en pointe l'ont montré, une réduction importante de l'usage de ces sacs est facilement réalisable avec une politique cohérente. Une élimination rapide de ces sacs est une solution à portée de main au problème des déchets plastiques dans l'environnement" a déclaré le rapporteur Margrete Auken (Verts/ALE, DK) dont le texte a été adopté par 539 voix contre 51 et 72 abstentions.


Une réduction de 50% d'ici 2017 et de 80% d'ici 2019


Selon les députés, les sacs en plastique légers, d'une épaisseur inférieure à 50 micromètres, qui représentent l'essentiel des sacs en plastique utilisés dans l'UE, sont moins réutilisables que les sacs d'une plus grosse épaisseur et deviennent ainsi des déchets plus rapidement. Ils sont également plus facilement dispersés dans l'environnement. Les États membres devront réduire leur consommation de 50% d'ici 2017 et de 80% deux ans plus tard, par rapport aux chiffres de 2010.


Ils devraient prendre des mesures telles que l'imposition, la limitation de commercialisation voire l'interdiction, pour s'assurer que les commerces ne fournissent pas de sacs en plastique gratuitement, sauf les sacs très légers utilisés pour emballer les produits alimentaires tels que les viandes crues, les poissons et les produits laitiers.


Les sacs utilisés pour emballer les fruits, les légumes ou les confiseries devraient être remplacés d'ici 2019 par des sacs en papier recyclés, biodégradables ou compostables. Les exigences en matière d'emballage compostable ou biodégradable devraient être amendées, ajoutent les députés.


Informations générales


En 2010, chaque citoyen de l'UE a utilisé en moyenne 198 sacs en plastique, dont 90% étaient des sacs légers moins réutilisables et plus enclins à devenir des déchets. Dans un scénario de statuquo, la consommation des sacs en plastique devrait augmenter. Selon des estimations, plus de 8 milliards de sacs en plastique dans l'UE, en 2010, sont devenus des déchets.


Prochaines étapes

 

Le Parlement a voté en première lecture pour faire en sorte que le travail réalisé durant ce mandat puisse servir au prochain Parlement de base de négociation avec les États membres.


 

Procédure: codécision, première lecture

REF. : 20140411IPR43461
 
 
Contacts