Accès direct à la navigation principale (appuyer sur "Entrée")
Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")
Accès direct aux autres sites (appuyer sur "Entrée")

Qu’est-ce qui attend le Parlement européen ces prochains mois ?

Autres Article - Institutions31-10-2014 - 11:36
 
Les députés votent dans l'hémicycle   Qu’est-ce qui attend le Parlement européen ces prochains mois ?

La nouvelle Commission de Jean-Claude Juncker prendra ses fonctions le 1er novembre. Juncker a déjà annoncé un plan d’investissement de 300 milliards d’euros que le Parlement débattra et votera bientôt, en plus d’autres sujets sur lesquels il légifère. Beaucoup seront nouveaux mais d’autres proviennent de la précédente législature. De restrictions supplémentaires des frais d’itinérance et des sacs en plastique à des réformes profondes du système bancaire, découvrez l’agenda des prochains mois.


Le Président de la nouvelle Commission, Jean-Claude Juncker, a récemment promis de présenter un programme d’investissement de 300 milliards d’euros visant à stimuler la croissance et créer des emplois. Ce sera au Parlement européen et aux gouvernements d’adopter des mesures concrètes à mettre en œuvre.


En outre, la Commission prévoit de nouvelles initiatives pour aider les entreprises à lever des fonds autrement que via des prêts bancaires, comme via les marchés de capitaux.


L’Union européenne continuera à réformer le secteur bancaire en exigeant des très grandes banques qu’elles séparent leurs activités risquées (trading) des activités de dépôt-retrait. De nouvelles règles pour limiter les frais des paiements par carte bancaire et pour éviter tout risque de manipulation des repères financiers sont déjà en cours d’élaboration.


Cliquez ici pour accéder à tous les actualités du Parlement européen


Les propositions visant à mettre fin aux frais d’itinérance et à protéger le principe de la neutralité du net seront encore débattues dans le cadre du nouveau paquet télécommunications. Les législateurs européens tenteront de parvenir à un accord sur de nouvelles règles sur la protection des données dans les mois à venir.


Le Parlement européen examinera et votera les nouveaux objectifs en matière d’émissions, d’énergies renouvelables et d’économies d’énergie pour 2030, en plus des mesures visant à réduire la dépendance énergétique de l’Union européenne. Entretemps, le travail législatif a déjà commencé sur des normes plus strictes sur la qualité de l’air, la réduction de l’utilisation des sacs en plastique, les nouveaux aliments et les cultures génétiquements modifiées.


Le Parlement européen gardera un œil sur les négociations commerciales de l’Union européenne, en particulier avec les États-Unis (TIIP), car tout accord commercial doit avoir son approbation avant d’entrer en vigueur.

REF. : 20141029STO76518