Accès direct à la navigation principale (appuyer sur "Entrée")
Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")
Accès direct aux autres sites (appuyer sur "Entrée")

Le pape François transmet un message "à tous les citoyens de l'Europe"

Session plénière Communiqué de presse - Institutions26-11-2014 - 10:32
 
Le pape François a été acclamé par les députés après son discours en plénière.   Le pape François a été acclamé par les députés après son discours en plénière. © ep

La défense de la dignité humaine a été le thème principal du discours solennel du pape François aux membres du Parlement européen, ce mardi. L'immigration, la protection de l'environnement ainsi que la défense des droits de l'homme et de la démocratie ont également été abordées dans ce discours encourageant à ce que "l'Europe redécouvre sa bonne âme".



Ouvrant la séance solennelle, le Président du Parlement européen, Martin Schulz, a déclaré que la perte de confiance des citoyens envers la politique, tant au niveau national qu'européen, était "énorme", soulignant qu'aucune institution ne peut fonctionner en l'absence de soutien. "C'est pourquoi nous devons tous coopérer pour regagner cette confiance perdue", a-t-il expliqué.


M. Schulz a mentionné les "objectifs communs" de l'UE et de l'Église catholique pour promouvoir "les valeurs de tolérance, de respect, d'égalité, de solidarité et de paix", précisant que "l'Union européenne est une question d'inclusion et de coopération, et non d'exclusion et de confrontation".


Droits de l'homme et dignité


"J'aimerais envoyer un message d'espoir et d'encouragement à tous les citoyens de l'Europe", a déclaré le pape François aux députés. Selon lui, la dignité a été le concept clé dans le processus de reconstruction de l'Europe après la seconde Guerre mondiale. Il a salué le fait que "la promotion des droits humains joue un rôle central dans l'engagement de l'Union européenne, en vue de favoriser la dignité de la personne, en son sein comme dans ses rapports avec les autres pays".


Le Parlement européen a la responsabilité de "maintenir vivante la démocratie des peuples d’Europe": les démocraties ne devraient pas s'effondrer sous "la pression d’intérêts multinationaux non universels", a affirmé le pape François. "Il est temps de favoriser les politiques de l’emploi, mais il est surtout nécessaire de redonner la dignité au travail en garantissant aussi d’adéquates conditions pour sa réalisation", a-t-il ajouté.


Environnement et migrations


"L’Europe a toujours été en première ligne dans un louable engagement en faveur de l’écologie", a souligné le pape. Le respect de l'environnement signifie lutter contre sa destruction mais également "en faire un bon usage", comme fournir de la nourriture à ceux qui en ont besoin au lieu de la gaspiller, a-t-il précisé.


Par ailleurs, le pape François a abordé la question des flux migratoires au sein de l'Union européenne. Il a déclaré: "On ne peut tolérer que la Mer Méditerranéenne devienne un grand cimetière!", expliquant que les hommes et les femmes qui arrivent par bateau ont besoin "d’accueil et d’aide". L’Europe sera en mesure de faire face aux problématiques liées à l’immigration "si elle sait proposer avec clarté sa propre identité culturelle", a-t-il ajouté.



Vous pouvez regarder l'enregistrement du discours du pape et consulter notre couverture sur Twitter via @EuroParlPress (voir liens à droite).


Note aux éditeurs

 

Le pape a été invité par le Président Schulz, au nom du Parlement européen, lors d'une visite officielle au Vatican le 11 octobre 2013. Il s'agit de la première visite d'un souverain pontifie au Parlement depuis 26 ans. La dernière visite d'un pape remonte à 1988 lorsque le pape Jean-Paul II a prononcé un discours au Parlement, un an avant la chute du mur de Berlin.

 

Le pape François est arrivé au Parlement européen à Strasbourg aux alentours de 10h30 et a été reçu par le Président Schulz, lors d'une cérémonie de bienvenue composée des deux hymnes et d'une levée de drapeau. Après la cérémonie, le Président Schulz a présenté le pape aux membres du Bureau et à la conférence des Présidents du PE. Le pape a poursuivi sa visite au Conseil de l'Europe.

 

Le Parlement européen est le seul organe de l'UE à être directement élu. Il constitue l'une des plus grandes assemblées démocratiques au monde. Ses 751 députés représentent les 500 millions de citoyens européens. Les députés sont élus tous les cinq ans par les électeurs des 28 États membres.

 

REF. : 20141121IPR79832
 
 
Contacts