Accès direct à la navigation principale (appuyer sur "Entrée")
Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")
Accès direct aux autres sites (appuyer sur "Entrée")

Meurtre de M. Nemtsov: les députés pour une enquête internationale indépendante

Session plénière Communiqué de presse - Relations extérieures12-03-2015 - 12:25
 
Boris Nemtsov a été tué deux jours avant de mener une manifestation contre la guerre en Ukraine.
©BELGAIMAGE/ DEMOTIX/Z. Javakhadze   Boris Nemtsov a été tué deux jours avant de mener une manifestation contre la guerre en Ukraine. ©BELGAIMAGE/ DEMOTIX/Z. Javakhadze

Le meurtre de l'homme politique russe de l'opposition, Boris Nemtsov, doit faire l'objet d'une enquête internationale indépendante, affirment les députés dans une résolution adoptée ce jeudi. Il s'agit de "l'assassinat politique le plus marquant de l'histoire russe récente", ajoutent-ils, avertissant que la propagande du Kremlin mène la Russie vers "un État marqué par la répression, les discours de haine et la peur".



Les députés demandent une enquête internationale indépendante sur le meurtre de l'opposant politique russe Boris Nemtsov, qui rassemblait des preuves sur l'implication de la Russie dans la guerre dans l'est de l'Ukraine et qui a été assassiné deux jours avant de mener une manifestation à ce sujet.


Les parlementaires rendent hommage à M. Nemtsov "qui a dédié sa vie à une Russie plus démocratique, prospère et ouverte ainsi qu'à l'établissement de liens étroits entre la Russie et ses voisins et partenaires".


Par ailleurs, les députés déplorent que certains parlementaires européens et diplomates qui souhaitaient assister aux funérailles de M. Nemtsov n'aient pas pu entrer sur le territoire russe.


Contraire à une démocratie saine


La Russie emprunte une voie "qui n'est pas celle d'une démocratie saine", affirment les députés. Ils demandent au Kremlin de cesser "toute forme de pression, de répression ou d'intimidation" contre les figures de l'opposition, la société civile et les médias, et de libérer tous les prisonniers politiques comme la députée ukrainienne Nadia Savtchenko et le policier estonien Eston Kohver.


De plus, les députés condamnent l'absence de coopération des autorités russes en ce qui concerne l'enquête internationale sur l'accident du vol MH17 de Malaysia Airlines en Ukraine en juillet 2014.


L'Union européenne devrait agir à l'unisson


Le Parlement soutient les forces démocratiques en Russie et demande instamment au Conseil de l'UE d'engager les 28 États membres dans un message commun fort sur le rôle des droits de l'homme et sur la nécessité de mettre un terme à la répression de la liberté d'expression, de réunion et d'association en Russie. Des programmes renforcés et un financement accru sont également nécessaires pour soutenir la société civile russe en Russie et en Crimée, ajoutent les députés.

 

REF. : 20150306IPR31722
Mis à jour le: ( 12-03-2015 - 12:47)
 
 
Contacts
 
 
 
 
   
La Russie emprunte la voie d'un "État marqué par la répression, les discours de haine et la peur, où l'euphorie nationaliste se fonde sur l'annexion de la Crimée et sur un conflit qui s'envenime en Ukraine". . (Lire la suite)
Faits
 

Les députés ont dressé la liste des assassinats politiques non résolus depuis 1998: Anna Politkovskaïa, Aleksander Litvinenko, Stanislav Markelov, Anastasia Babourova, Natalia Estemirova, Sergueï Magnitski, Boris Nemtsov.