Accès direct à la navigation principale (appuyer sur "Entrée")
Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")
Accès direct aux autres sites (appuyer sur "Entrée")

Les députés demandent la fin des discriminations et la reconnaissance de la Journée européenne de commémoration du génocide des Roms

Session plénière Communiqué de presse - Droits fondamentaux15-04-2015 - 19:34
 

Le Parlement, dans une résolution adoptée mercredi, a appelé à davantage d'efforts pour mettre fin à la discrimination, aux crimes et discours haineux contre les Roms et pour reconnaître le 2 août comme journée de commémoration de l'holocauste des Roms, afin de se souvenir du génocide des Roms pendant la Seconde Guerre mondiale.




Dans la résolution, les députés expriment leur "profonde préoccupation face à la montée de l'antitsiganisme, qui se manifeste entre autres par des discours hostiles aux Roms et des agressions violentes commises en Europe".


L'antitsiganisme est "incompatible avec les normes et les valeurs de l'Union européenne" et "constitue un obstacle majeur à l'intégration sociale réussie des Roms", insistent les députés. Ils invitent les États membres à mettre en œuvre efficacement la directive sur l'égalité raciale (2000/43/CE) afin de "prévenir et éliminer toute discrimination à l'encontre des Roms, notamment en matière d'emploi, d'éducation et d'accès au logement".


Le Parlement reconnaît le fait historique que constitue le génocide des Roms durant la Seconde Guerre mondiale ainsi que d'autres formes de persécution, telles que les déportations et les détentions et demande aux États membres de faire de même. Selon les estimations, plus de 500 000 Roms ont été exterminés par les nazis et d'autres régimes ainsi que leurs alliés au cours de la Seconde Guerre mondiale et, dans certains pays, plus de 80% de la population rom a été exterminée.


Dans la seule nuit du 2 au 3 août 1944, 2 897 Roms, pour la plupart des femmes, des enfants et des vieillards, ont été massacrés dans le camp tsigane d'Auschwitz-Birkenau. Pour commémorer cette atrocité, le 2 août devrait être proclamé "Journée européenne de commémoration du génocide des Roms" et dédié à la commémoration de toutes les victimes de ce génocide, estiment les députés européens.


Les Roms sont la plus grande minorité ethnique d'Europe. Ils seraient environ 10 à 12 millions à vivre en Europe, dont environ six millions dans l'UE. La journée internationale des Roms a été célébrée le 8 avril.


La résolution a été adoptée par 554 voix pour, 13 contre et 44 abstentions.

REF. : 20150414IPR41851
 
 
Contacts