Accès direct à la navigation principale (appuyer sur "Entrée")
Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")
Accès direct aux autres sites (appuyer sur "Entrée")

Un nouveau fonds pour mettre le plan d'investissement de l'Union européenne en action

Autres Article - Institutions24-06-2015 - 13:11
 
Fonds Européen d’Investissements Stratégiques - schéma explicatif

Le Parlement réuni en plénière vote le 24 juin l'établissement du Fonds Européen d'Investissements Stratégiques. Celui-ci devrait aider à mettre en place un plan de 315 milliards d'euros pour faire face au manque d'investissements suite à la crise. Cette initiative ambitieuse lancée par la Commission européenne de Jean-Claude Juncker ne doit pas entraîner d'autres charges financières pour les personnes imposables. Découvrez comment le plan fonctionnerait et suivez la session plénière en direct.


Le Fonds Européen d’Investissements Stratégiques sera établi au sein de la Banque Européenne d'Investissement et aura pour but de fournir un soutien public à des projets économiquement viables mais qui ne pourraient pas se réaliser autrement, à cause de la frilosité des investisseurs privésdu fait de la situation économique incertaine et du plus grand risque impliqué.


Le Fonds européen d’investissements stratégiques assumera une partie de ce risque, encourageant ainsi le secteur privé à oser financer ces projets.


D'où viennent les 315 milliards d'euros ?


Il est prévu que le Fonds reçoive 16 milliards d'euros de garanties de l'Union européenne et 5 milliards additionnels de la Banque Européenne d'Investissement pour une capacité totale de 21 milliards d'euros. Ceci permettra à la Banque Européenne d'Investissement d'émettredes bons d'une valeur globale trois fois supérieure, et d'utiliser l'argent pour co-financer des projets aux côtés d'investisseurs privés afin que chaque euro de l'argent public génère un total de quinze euros d'investissements publics et privés, menant ainsi à un investissement général de 315 milliards d'euros.


Le plan devrait compléter, et non remplacer, d'autres programmes de l'Union européenne et de la Banque Européenne d'Investissement.


Un impact budgétaire réduit sur les programmes européens existants


Initialement, la Commission européenne avait proposé une réduction budgétaire de 6 milliards d'euros sur le programme de recherche et d'innovation Horizon 2020 et sur le mécanisme pour l'interconnexion en Europe afin de libérer des fonds pour la garantie européenne. Le Parlement a veillé à ce que cette réduction soit réduite à 5 milliards d'euros.


Cliquez ici pour accéder à toutes les actualités du Parlement européen


Des investissements nécessaires à la modernisation de l'Europe


Pour José Manuel Fernandes, député démocrate-chrétien portugais : « le "plan Juncker" est un instrument innovant qui donnera un coup de pouce majeur à l'investissement en Europe. 240 milliards d'euros du plan iront aux investissements et 75 milliards d'euros iront à l'épine dorsale de notre économie : les PME. Les politiciens ne créent pas de l'emploi, mais nous pouvons aider ceux qui le font. »


Le député démocrate socialiste allemand Udo Bullmann a quant à lui estimé que « le Parlement européen a lancé un renversement de la politique économique et a ouvert la voie aux investissements dont nous avons besoin de toute urgence pour moderniser l'Europe. De plus, nous avons mis un terme aux politiques de dissimulation et de camouflage - des responsabilités claires [pour la réalisation du plan] sont attribuées et un engagement démocratique du Parlement européen dans la nomination du Directeur général est assuré.


Le débat débutera à environ 15 heures aujourd'hui et le vote aura lieu aux alentours de 19 heures 30. Suivez la session plénière en direct sur notre site web.

REF. : 20150417STO42603