Accès direct à la navigation principale (appuyer sur "Entrée")
Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")
Accès direct aux autres sites (appuyer sur "Entrée")

Économie circulaire : le Parlement demande une meilleure efficacité des ressources

Session plénière Article - Affaires économiques et monétaires03-07-2015 - 12:33
 

En moyenne, chaque citoyen européen consomme quatorze tonnes de matières premières et produit cinq tonnes de déchets par an. Alors que les ressources diminuent, ces chiffres peuvent paraître alarmants. Pourtant, les produits ou matériaux que nous utilisons peuvent être réutilisés, réparés ou recyclés. Lundi, le Parlement débattra en session plénière d'un rapport qui invite la Commission à présenter une proposition ambitieuse pour faciliter la transition vers une économie circulaire.


Qu'est-ce que l'économie circulaire ?


Dans une économie circulaire, le cycle de vie des produits est étendu afin de réduire l'utilisation de matières premières et la production de déchets.


L'économie circulaire mise notamment sur l'écoconception, un modèle de production qui rend la réutilisation, la réparation ou la transformation du produit plus simple. Une gestion des déchets plus efficace ainsi qu'une meilleure durabilité du produit sont également des éléments essentiels à la mise en place d'une économie circulaire. Enfin, de nouveaux modèles économiques doivent être développés : le prêt, le partage, le troc, la vente en seconde main...


La location de vêtements est un exemple d'économie circulaire. À tout moment, le client peut rendre au magasin ce qu'il a loué, et consomme donc sans avoir acheté et sans avoir besoin de jeter.


Cliquez ici pour accéder à toutes les actualités du Parlement européen

 

Le rapport du Parlement européen

 

Le Parlement demande la mise en place d'un objectif contraignant afin d'augmenter l'efficacité des ressources dans l'Union européenne de 30 % d'ici à 2030, par rapport au niveau de 2014.


Le rapport sera débattu en session plénière lundi et fera l'objet d'un vote mercredi.


Selon la Commission européenne, cette mesure pourrait accroître le produit intérieur brut de l'Union européenne de près d'un pourcent et créer deux millions d'emplois durables supplémentaires.


« Pour inverser la tendance, il nous faut un véritable changement de paradigme et une approche systémique qui nécessite à la fois des changements réglementaires et économiques, ainsi que sociaux, éducatifs,... Des changements qui traversent toute la société » a déclaré la rapporteur Sirpa Pietikäinen, députée démocrate-chrétienne finnoise.


Suivez le débat en direct sur notre site web lundi 6 juillet à partir de 18 heures.

REF. : 20150701STO72956