Accès direct à la navigation principale (appuyer sur "Entrée")
Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")
Accès direct aux autres sites (appuyer sur "Entrée")

Vote sur les nouveaux aliments : encourager l'innovation alimentaire

Session plénière Article - Sécurité alimentaire28-10-2015 - 14:52
 
Infographie   Cliquez sur l'infographie pour l'agrandir

Avez-vous déjà entendu parler des graines de chia ou de l'huile raffinée de graines de Buglossoides arvensis ? Considérés comme des « nouveaux aliments », ces produits ont fait l'objet d'un vote en plénière aujourd'hui. L'objectif est de simplifier les procédures d'autorisation pour encourager l'innovation alimentaire tout en respectant les normes de sécurité. Le texte, adopté par 359 votes contre 202 et 127 abstentions, doit maintenant être approuvé par les États membres.


Ces dernières années, de nombreux nouveaux produits et ingrédients sont apparus sur le marché. Pourtant, la législation autour des nouveaux aliments date de 1997 : une actualisation de ces règles permettrait donc de mieux refléter les avancées scientifiques et technologiques en la matière.

 

Nouveaux aliments : de quoi s'agit-il ?


Les nouveaux aliments incluent plusieurs sortes de produits : insectes, champignons, algues, nouveaux colorants… Il s'agit de produits novateurs ou développés récemment, mais aussi d'aliments conçus à partir de nouvelles technologies ou de nouveaux procédés.


La nourriture traditionnellement consommée en dehors de l'Union européenne entre également dans la catégorie des nouveaux aliments.


Mise à jour de la législation


Ces nouvelles mesures devraient prévoir la mise en œuvre d'une procédure harmonisée à l'échelle européenne pour l'évaluation et l'autorisation des nouveaux aliments. L'autorité européenne de sécurité des aliments devrait procéder à une évaluation à chaque fois qu'un aliment est susceptible d'avoir un effet sur la santé.

 

Comme demandé par les députés européens, les règles proposées concerneraient aussi les aliments dérivés d'animaux clonés jusqu'à ce qu'une législation spécifique sur le clonage et une nouvelle définition des nanomatériaux et des restrictions de tests sur les animaux soient adoptées.

REF. : 20151023STO99022
Mis à jour le: ( 29-10-2015 - 10:53)
 
 
   
Que mangerons-nous en 2025 ?
 

L'Union européenne met à jour sa législation sur les nouveaux aliments, mais de quoi s'agit-il ? Aperçu en vidéo des plus intrigants.

 
Nouveaux aliments : innovation lucrative ou danger pour la santé ?
 

James Nicholson (CRE) et Bart Staes (Verts/ALE) demandent une catégorisation plus claire des nouveaux aliments et un meilleur équilibre entre protection des consommateurs et innovation nanotechnologique dans l'industrie.