Accès direct à la navigation principale (appuyer sur "Entrée")
Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")
Accès direct aux autres sites (appuyer sur "Entrée")

Débat sur la présidence néerlandaise: lutter contre le scepticisme grâce à des résultats tangibles et faire de la crise des réfugiés une priorité

Session plénière Communiqué de presse - Institutions20-01-2016 - 13:17
 
Tenir nos promesses et nos engagements en termes d'accords devrait être la nouvelle normalité en Europe, a déclaré le Premier ministre néerlandais, Mark Rutte, pendant le débat sur les priorités de la présidence néerlandaise.   Tenir nos promesses et nos engagements en termes d'accords devrait être la nouvelle normalité en Europe, a déclaré le Premier ministre néerlandais, Mark Rutte, pendant le débat sur les priorités de la présidence néerlandaise.

"Nous devons obtenir des résultats concrets et garantir leur visibilité pour lutter contre le scepticisme croissant en Europe. [...] Tenir nos promesses et nos engagements en termes d'accords devrait être la nouvelle normalité en Europe. Un accord est un accord", a déclaré le Premier ministre néerlandais, Mark Rutte, pendant le débat sur le début de la présidence néerlandaise, à Strasbourg ce mercredi.


La crise des réfugiés, une priorité pour la présidence néerlandaise


Mark Rutte a affirmé que les accords avec la Turquie devaient être appliqués rapidement pour atténuer la pression sur les frontières extérieures. Il a souligné la nécessité de garantir les accords sur l'accueil des réfugiés, de contrôler les frontières extérieures - en particulier en Grèce -, de mettre en place les centres d'accueil ("hotspots"), et d'améliorer l'enregistrement des réfugiés. "Les chiffres actuels ne sont pas viables. Nous manquons de temps. Nous avons besoin d'une sensible réduction d'ici les six à huit prochaines semaines", a-t-il précisé.


Stimuler la croissance et l'emploi, encourager la stabilité dans la zone euro, exploiter les opportunités du marché (numérique et des services) et réduire les "réglementations excessives qui limitent les entreprises et les citoyens" figurent parmi les autres priorités de la présidence.


Regardez l'intégralité du débat ici (cliquer à la date du 20.01.2016).

REF. : 20160114IPR09900
 
 
Contacts