Accès direct à la navigation principale (appuyer sur "Entrée")
Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")
Accès direct aux autres sites (appuyer sur "Entrée")

Résumé de la présidence luxembourgeoise de l'UE: M. Bettel dénonce la tentation du repli

Session plénière Communiqué de presse - Institutions19-01-2016 - 11:47
 
Xavier Bettel, Premier ministre du Luxembourg, tire le bilan de la présidence luxembourgeoise du Conseil face aux députés.   Xavier Bettel, Premier ministre du Luxembourg, tire le bilan de la présidence luxembourgeoise du Conseil face aux députés.

La crise migratoire, l'échec de coopération entre les services secrets de l'UE face au terrorisme et les rescrits fiscaux ont dominé le débat entre les députés, le Président de la Commission Jean-Claude Juncker et le Premier ministre luxembourgeois Xavier Bettel, mardi matin lors du bilan de la présidence sortante.


Les 36 décisions législatives adoptées par le Conseil et le Parlement européen durant les six derniers mois démontrent une Union capable d'agir, selon Xavier Bette, même si dans d'autres cas, l'Union n'a pas été assez prompte à agir, notamment face aux migrants.


Dénonçant "la tentation de repli sur le pré carré national", M. Bettel a fait appel à plus de solidarité politique - et non uniquement juridique - entre États membres. "Il faut donner et non seulement s'attendre à recevoir", a-t-il dit.


Traçant les défis qui attendent la présidence néerlandaise entrante, Xavier Bettel a insisté sur la nécessité de communautariser les contrôles aux frontières extérieures de l'UE, de respecter les règles de Schengen et d'assurer la participation de tous les États membres à la relocalisation de réfugiés tout en indiquant que "nous devons tout faire pour diminuer substantiellement le flux des migrants".


Revoyez le débat complet sur EP Live et EbS+.

REF. : 20160114IPR09902
Mis à jour le: ( 19-01-2016 - 12:07)
 
 
Contacts