Accès direct à la navigation principale (appuyer sur "Entrée")
Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")
Accès direct aux autres sites (appuyer sur "Entrée")

L'UE doit maintenir son aide à la Libye, estiment les députés

Session plénière Communiqué de presse - Relations extérieures04-02-2016 - 12:27
 

La destruction économique et la violence en Libye aggravent sa fragilité et permettent aux organisations extrémistes d'y prospérer, ont averti les députés lors du débat de mercredi avec le ministre des affaires étrangères néerlandais Bert Koenders, représentant la chef de la politique étrangère de l'UE. Des retombées des conflits de la Libye déstabilisent également la région du Sahel, ont-ils ajouté.


 

Dans une résolution adoptée jeudi par 478 voix à 81, avec 81 abstentions, les députés appellent l'UE et la communauté internationale à se tenir prêtes à soutenir les efforts des Libyens pour mettre en œuvre l'Accord politique libyen.


Le Parlement européen se félicite de l'Accord politique libyen signé le 17 décembre 2015, et soutient le gouvernement unique d'entente nationale nouvellement créé et les institutions nationales qui doivent guider la Libye à travers sa transition post-révolution et la remettre sur la voie de la construction d'un pays démocratique, paisible, stable et prospère.


Impact dans la région du Sahel et en Europe


Les députés se disent inquiets au sujet des débordements du conflit libyen en Égypte et en particulier en Tunisie, mais aussi en Algérie et dans ses champs pétrolifères, et soulignent aussi le rôle du conflit libyen dans l'exacerbation de l'extrémisme en Tunisie. La présence croissante d'organisations et mouvements extrémistes en Libye est également très inquiétante, ajoutent les députés, qui croient que ces groupes représentent une menace majeure pour la stabilité et la sécurité de toute la région, mais aussi pour la sécurité de l'Europe.


Le Parlement européen appelle à une aide humanitaire, financière et politique continue de la part de l'UE et de la communauté internationale pour remédier à la situation humanitaire en Libye, au sort des personnes déplacées et des réfugiés et à celui des civils dont l'accès aux services de base est fortement perturbé.

Procédure: résolution non législative



REF. : 20160129IPR11939
 
 
Contacts