Accès direct à la navigation principale (appuyer sur "Entrée")
Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")
Accès direct aux autres sites (appuyer sur "Entrée")

La responsabilité démocratique, clé d'une gouvernance économique réussie

Autres Article - Institutions / Affaires économiques et monétaires16-02-2016 - 09:00
 
Illustration de la diffusion en direct   Suivez en direct sur notre site web la semaine parlementaire européenne

Quel budget un pays devrait-il consacrer à son système de santé ou de retraite ? Si ces décisions reviennent aux parlements nationaux, elles doivent être conformes aux engagements budgétaires du pays pris à l'échelle européenne dans le cadre du semestre européen. Le 16 février, les députés européens et leurs homologues des parlements nationaux se pencheront sur le semestre européen 2015/2016 et débattront de la manière d'améliorer la responsabilité démocratique de ce processus.


Le Président du Parlement Martin Schulz, le Président du Conseil Donald Tusk et le Président de la Commission Jean-Claude Juncker ouvriront la session plénière.

 

Suivez-la en direct mardi16 février à partir de 10 heures et à partir de 11 heures 30.


La semaine parlementaire européenne se poursuivra le 17 février avec une conférence interparlementaire sur la stabilité, la coordination économique et la gouvernance au sein de l'Union européenne.

 

Suivez-la en direct mercredi 17 février à 9 heures, à 11 heures 30 puis à 14 heures 30.


Les participants français

 

Danielle AUROI, Christophe CARESCHE, Pierre-Alain MUET, Valérie RABAULT, Karine BERGER, Philip CORDERY, Marie-Christine DALLOZ, Estelle GRELIER, Michèle ANDRÉ, Albéric DE MONTGOLFIER, François MARC.

 

Les participants belges

 

Eric VAN ROMPUY, Eric MASSIN, Stéphane CRUSNIERE, Georges GILKINET, Benoît PIEDBOEUF, André ANTOINE, Charles PICQUÉ, Karl-Heinz LAMBERTZ, Philippe MAHOUX, Jos LANTMEETERS.

 

Les participants luxembourgeois

 

Eugène BERGER, Henri KOX, Georges ENGEL, Alex BODRY, Laurent MOSAR.


Le semestre européen : coordonner les politiques économiques des États membres


Le semestre européen débute chaque année par la publication de l'examen annuel de la croissance par la Commission européenne. Il s'agit d'une prévision de la croissance qui définit les priorités économiques de l'Union européenne.


La commission des affaires économiques et monétaires adoptera sa position sur l'examen annuel de la croissance 2016 le 18 février.


Cet examen identifie les pays à risques, mais définit également les recommandations spécifiques à chaque pays. Une fois adoptées à l'échelle européenne, les États membres doivent les inclure dans leurs budgets nationaux. Ces recommandations peuvent avoir un impact sur la fiscalité nationale, le marché du travail, les allocations de chômage ou encore le régime des retraites.


La Commission peut rappeler à l'ordre les gouvernements nationaux qui ne respectent pas leurs engagements en matière de dépenses publiques. Selon la Commission, seules 10 des 157 recommandations émises en 2014 ont été complètement ou largement mises en œuvre.

REF. : 20160215STO14277
Mis à jour le: ( 16-02-2016 - 09:23)
 
 
   
Les étapes du semestre européen
 

La Commission adopte un examen annuel de la croissance qui définit les priorités de l'Union européenne (en novembre)

 
 

Les chefs d’État des États membres adoptent les priorités économiques de l'Union européenne (au cours du sommet de printemps, en mars)

 
 

Les États membres soumettent leurs actions et plans de réforme à la Commission (en avril)

 
 

La Commission adresse des recommandations spécifiques à chaque pays (en mai)

 
 

Le Conseil européen approuve les recommandations spécifiques à chaque pays (en juin)

 
 

Les États membres tiennent compte des recommandations lors de l'élaboration du budget pour l’année suivante

 
 

Le Parlement européen joue un rôle consultatif lors de ce processus