Accès direct à la navigation principale (appuyer sur "Entrée")
Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")
Accès direct aux autres sites (appuyer sur "Entrée")

Réfugiés: la coordination UE-OTAN amenée à s'approfondir, selon Federica Mogherini et Jens Stoltenberg

AFET SEDE Communiqué de presse - Institutions / Relations extérieures / Sécurité et défense22-02-2016 - 17:00
 
Réunion de la commission AFET. Echange de vues avec la VP/HR Federica MOGHERINI sur les conflits dans la région MENA et la crise des réfugiés ainsi qu'avec le secrétaire général de l'OTAN Jean Stoltenberg   Réunion de la commission AFET. Echange de vues avec la VP/HR Federica MOGHERINI sur les conflits dans la région MENA et la crise des réfugiés ainsi qu'avec le secrétaire général de l'OTAN Jean Stoltenberg

La coordination entre l'UE et l'OTAN a commencé pour s'attaquer à la crise des réfugiés et s'approfondira, ont déclaré la chef de la politique étrangère de l'UE Federica Mogherini et le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, aux députés européens et nationaux en commission des affaires étrangères mardi.


"Les Parlements européen et nationaux peuvent jouer un rôle crucial en ces temps et doivent rester connectés", a déclaré Mme Mogherini, se félicitant de la participation des membres des parlements nationaux lors du débat avec les députés européens, mardi matin.


Après avoir exposé les dernières "success stories" de l'UE en matière d'affaires étrangères (processus de paix en Colombie, accord nucléaire avec l'Iran, etc.), Mme Mogherini s'est tournée vers des questions plus inquiétantes, comme le conflit en Syrie, mais en restant optimiste: "Après cinq ans de guerre, les choses vont dans la bonne direction", a-t-elle dit, saluant l'accord conclu entre les États-Unis et la Russie lundi pour faire respecter un cessez-le-feu en Syrie. Interrogée sur le rôle de l'UE dans ce conflit, Mme Mogherini a répondu que "le principal rôle de l'UE est humanitaire, ce qui ne signifie pas être un organisme de bienfaisance, mais suppose de travailler à un accès humanitaire sur le terrain."


"Nous voyons des échecs dans la gestion des flux de réfugiés, mais nous ne soulignons pas assez le succès que nous obtenons en sauvant des vies", a-t-elle poursuivi soulignant que "les décisions sur les délocalisations, les réinstallations, les centres d'accueil, et les retours ont été prises. Tout cela doit maintenant être mis en œuvre et cela nécessite à la fois des efforts aux niveaux national et européen". Le partenariat de l'UE avec l'OTAN sera "approfondi pour surmonter cette crise", a-t-elle promis.

 

Relations UE-OTAN


"Les relations UE-OTAN sont d'une importance vitale, surtout quand nous sommes confrontés à une Russie plus affirmée et à de l'extrémisme et de la violence au Moyen-Orient en Afrique du Nord", a déclaré le secrétaire général de l'OTAN Jens Stoltenberg. Il a présenté trois priorités de l'OTAN: davantage de force, de dialogue et de prévention, et a fait allusion à une volonté de mettre plus de forces sur le terrain dans les États baltes.


Les députés européens et nationaux se sont félicités de la décision de l'OTAN d'aider l'UE à lutter contre la crise de la migration dans la mer Égée, en fournissant à la Grèce, à la Turquie et à l'agence européenne de gestion des frontières FRONTEX un soutien dans les domaines du renseignement et de la surveillance. "L'OTAN est nécessaire pour notre sécurité collective et pour aider à répondre à la crise des réfugiés", a conclu le président de la commission des affaires étrangères, Elmar Brok (PPE, DE).


Vous pouvez regarder la réunion de la commission par le biais de la vidéo à la demande.

REF. : 20160222IPR15333
Mis à jour le: ( 23-02-2016 - 19:05)
 
 
Contacts