Accès direct à la navigation principale (appuyer sur "Entrée")
Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")
Accès direct aux autres sites (appuyer sur "Entrée")

Faire évoluer la politique de cohésion vers une politique de croissance

REGI Communiqué de presse - Politique régionale07-10-2011 - 11:54
 

Comment faire de la politique de cohésion un véritable outil d’investissement, de compétitivité et de création d’emplois tout en respectant les spécificités de chaque région ? Un premier tour de table a permis aux députés européens de la commission du développement régional et à leurs homologues nationaux de débattre des propositions législatives pour la politique de cohésion 2014-2020 avec des représentants de la Commission et du Conseil.


"Nous entrons dans ce débat bien préparés en tant que co-législateur à part entière pour réussir la réorientation de la politique de cohésion de la stabilité vers la croissance", a déclaré la présidente de la commission du développement régional, Danuta Hübner (PPE, PL) en ouverture de la session interparlementaire cet après-midi 6 octobre.


La nouvelle approche intégrée devra faciliter l’utilisation des fonds structurels selon des règles communes pour réduire les disparités régionales et renforcer le marché intérieur en concentrant les moyens sur 11 objectifs thématiques liés à la stratégie Europe 2020, a expliqué le commissaire au développement régional, Johannes Hahn.


La majorité des députés se sont dit confiants quant au fait que ces mesures permettront d’augmenter l’efficacité du soutien communautaire aux régions et d'engendrer des résultats plus rapides - à condition de conjuguer de manière souple les besoins spécifiques de chaque région aux objectifs thématiques.


A leurs inquiétudes suscitées par l’introduction de conditions macro-économiques voulues par la Commission, le commissaire a répondu : "Il s’agit d’un instrument de tout dernier recours". Prenant pour exemple la Grèce, il a affirmé que la situation actuelle ne provoquerait pas de telles sanctions, c’est à dire une suspension de paiements des fonds structurels.


Les étapes suivantes


Les rapporteurs du Parlement européen ont déjà été désignés pour animer le débat dès novembre prochain et la présidente de la commission REGI a souligné la volonté et "la responsabilité énorme" d’arriver à un accord pour la fin 2012 afin de permettre une mise en œuvre des nouveaux règlements dès janvier 2013. La représentante de la présidence polonaise du Conseil a affirmé que le groupe de travail dédié aux six règlements proposés se mettra au travail le 13 ou 14 octobre prochain afin de proposer déjà un premier rapport aux ministres du Conseil d’Affaires Générales de la mi-décembre.


Les rapporteurs désignés du Parlement


• Règlement général : Lambert van Nistelroij (PPE, NL) et Constanze Krehl (S&D, DE) - REGI
• Fonds Européen pour le développement régional (ERDF) : Jan Olbrycht (PPE, PL) -REGI
• Fonds de Cohésion : Victor Bostinaru (S&D, RO) - REGI
• Groupement européen de coopération territoriale (EGTC) : Joachim Zeller (PPE, DE) - REGI
• Coopération territoriale européenne: Riikka MANNER (ALDE, FI)

• Fonds Social Européen (ESF) : Elisabeth Morin-Chartier (PPE, FR) - EMPL





REF. : 20111003IPR28091
 
 
Contact