Accès direct à la navigation principale (appuyer sur "Entrée")
Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")
Accès direct aux autres sites (appuyer sur "Entrée")

Réformer le budget européen - mais comment ?

Autres Article - Budget21-10-2011 - 16:49
 

Comment financer le budget européen de façon plus transparente et plus directe ? Depuis longtemps, le Français Alain Lamassoure (Parti populaire), président de la commission parlementaire des budgets, milite pour la mise en place de ressources spécifiques à l'Union européenne. Il a rappelé son point de vue lors d'un débat sur le sujet. Actuellement, le budget européen provient essentiellement des contributions des Etats membres.


« Il est temps de faire des réformes radicales », a martelé Alain Lamassoure les 20 et 21 octobre à Bruxelles, au cours d'une conférence rassemblant députés européens et nationaux. Il a rappelé que la mise en place de ressources propres européennes était inscrite dans les traités mais ignorée depuis de très longues années.


Il a plaidé pour un budget européen plus efficace, à l'unisson du Président du Parlement, Jerzy Buzek, qui a ouvert les débats. « Il faudra mieux répondre aux crises futures, (…) et pour cela nous avons besoin d'un budget européen solide. Chaque euro du budget européen allège le fardeau qui pèse sur les budgets nationaux », a souligné le Polonais.


Les ressources propres ne font pas l'unanimité


Si tous les participants ont été d'accord pour prôner une réforme du budget, ils diffèrent sur la façon de s'y prendre. La proposition de la Commission européenne d'introduire des ressources propres basées sur une taxe sur les transactions financières et sur un nouveau système de Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) a été saluée. Néanmoins, des voix se sont montrées sceptiques sur la mise en pratique de telles idées, et d'autres ont demandé que ce soit mis en place au niveau mondial et non uniquement européen.


Par ailleurs, certains élus se sont inquiétés de ce qu'un nouveau système de TVA pourrait augmenter le niveau global de taxation.


Simplifier le système - mais comment ?


Le système de ressources de l'UE est « bien trop complexe et incompréhensible pour les citoyens », a accusé le Belge Guy Verhofstadt (Libéraux et démocrates).


Le financement des politiques régionales a été pris en exemple. « Le défi n'est pas de dépenser plus mais de dépenser mieux », selon Peder Lundquist, du gouvernement danois, qui devrait prendre la tête du Conseil de l'UE en janvier. « Si un programme ne fonctionne pas, soyons honnêtes et arrêtons-le ».


A la demande d'Alain Lamassoure, une deuxième conférence sur le sujet devrait être organisée au cours du premier semestre 2012.

REF. : 20111014STO29304
Mis à jour le: ( 24-10-2011 - 15:36)
 
 
 
Partager
 
 
En savoir plus