Accès direct à la navigation principale (appuyer sur "Entrée")
Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")
Accès direct aux autres sites (appuyer sur "Entrée")

Session plénière du 12 au 15 décembre 2011

Des détergents sans phosphate pour une eau plus saine

 
Les détergents sont la troisième source de rejet de phosphate dans les eaux de surface. ©BELGA/MAXPPP/Jean-Francois Frey   Les détergents sont la troisième source de rejet de phosphate dans les eaux de surface. ©BELGA/MAXPPP/Jean-Francois Frey

Les détergents utilisés pour les lave-linges et les machines à laver ne devront pas contenir de phosphates, selon une nouvelle réglementation débattue mardi 13 décembre et qui sera votée mercredi 14 décembre par le Parlement européen.  Les nouvelles règles amélioreront la qualité de l'eau et protègeront la vie aquatique, attaquée par les phosphates déversés dans les eaux usées.


Les phosphates sont utilisées dans les détergents pour réduire la dureté de l'eau et améliorer le lavage. Cependant, déversés dans les lacs et les rivières, ils favorisent la croissance d'algues qui tuent d'autres espèces aquatiques en les privant d'oxygène. 


De nouvelles règles à compter de 2013


A partir de janvier 2013, les composés phosphorés utilisés dans les produits pour machines à laver ne pourront plus dépasser 0,5 gramme par lavage. Les règles seront élargies aux lave-vaisselles à partir de 2015.


« Comparé aux détergents pour le lave-linge, il n'y a pas eu de progrès permettant de diminuer les phosphates tout en gardant une bonne qualité de lavage pour les lave-vaisselles. Toutefois, des produits sans phosphate sont déjà disponibles et les fabricants innovent tout le temps », avait déclaré le rapporteur, le Britannique Bill Newton Dunn (Libéraux et démocrates), au moment du vote en commission parlementaire.


Détergents pour lave-linge : une source importante de phosphate


Les détergents sont la troisième source de rejet de phosphate dans les eaux de surface, après l'agriculture et les eaux usées. La lessive est la plus grande source de phosphate dans le secteur des détergents. Des ingrédients alternatifs sont disponibles pour les adoucissants , bien que leur efficacité soit variable.


Quelques Etats membres ont déjà mis en place des restrictions nationales. D'autres misent sur l'action volontaire des fabricants, ce qui a entraîné une qualité médiocre de l'eau dans certaines régions comme le Danube et la mer Baltique.