Accès direct à la navigation principale (appuyer sur "Entrée")
Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")
Accès direct aux autres sites (appuyer sur "Entrée")

Lutter contre le travail des enfants dans le secteur du cacao

INTA Communiqué de presse - Commerce extérieur/international26-01-2012 - 17:47
 

Étant le plus grand consommateur de chocolat au monde, l'Union européenne doit faire face à ses responsabilités en ce qui concerne la durabilité du secteur du cacao, a affirmé la commission du commerce international, jeudi. Les députés ont recommandé au Parlement de donner son feu vert au nouvel accord international sur le cacao, mais ils ont également adopté une résolution appelant à des mesures contre le recours au travail des enfants dans ce secteur.


"Lors de la procédure de consentement de l'accord international sur le cacao, plusieurs intéressés ont souligné la question du travail des enfants dans les champs de cacao. Nous pensons qu'il s'agit d'un problème sérieux à ne pas négliger, nous avons par conséquent décidé de soulever la question dans une résolution", a déclaré le rapporteur Vital Moreira (S&D, PT).


La résolution, qui doit être mise aux voix lors de la session plénière de mars, reconnaît que les producteurs sont soumis à de fortes pressions pour maintenir les coûts du travail à un niveau bas, mais demande aux producteurs de cacao, aux responsables politiques de l'UE, et aux consommateurs, de faire face à leurs responsabilités en ce qui concerne la lutte contre le travail des enfants. Les députés estiment qu'un cadre global est nécessaire en vue d'assurer des échanges commerciaux équitables et durables.


Renforcer la traçabilité du chocolat


Les députés appellent la Commission européenne à envisager une proposition de législation pour lutter efficacement contre les produits à base de cacao issus du travail des enfants et à inviter les partenaires de l'accord international sur le cacao à agir pour assurer la traçabilité tout au long de la chaine d'approvisionnement.


Accord international sur le cacao de 2010


Dès que le Parlement donnera son feu vert en plénière, l'Union européenne approuvera formellement l'accord international sur le cacao de 2010, un accord entre les principaux pays producteurs et consommateurs. Le nouvel accord renforcera la coopération entre membres, accroîtra la transparence, et étendra la coopération avec le secteur privé et la société civile.


Faits et chiffres sur le cacao


L'Afrique de l'Ouest cultive 70 % de la production mondiale de cacao, et emploie 7,5 millions de personnes à la production de cacao. L'extraction des grains de cacao est une activité à forte intensité de main-d'œuvre, car la coupe mécanique abîme souvent les grains.


L'Organisation internationale du travail estime que plus de 215 millions d'enfants dans le monde travaillent, dont 152 millions sont âgés de moins de 15 ans. Tous les travaux effectués par des enfants n'entrent pas dans la catégorie "travail des enfants", mais des études suggèrent que certains enfants pourraient avoir été victimes de la traite des êtres humains dans le but de travailler dans des exploitations de cacaoyers au Ghana et en Côte d'Ivoire. Les députés affirment que les conflits récents en Côte d'Ivoire ont aggravé la situation des enfants.


Sous la présidence de: Vital MOREIRA (S&D, PT)

REF. : 20120123IPR35955
 
 
Contact
 
  • Agnese KRIVADE
  • Telephone number(+32) 2 28 43562 (BXL)
  • Telephone number(+33) 3 881 74005 (STR)
  • Mobile number(+32) 498 98 39 83