Accès direct à la navigation principale (appuyer sur "Entrée")
Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")
Accès direct aux autres sites (appuyer sur "Entrée")

Cette semaine au Parlement: financement de l'UE et débat avec François Hollande

Autres Article - Institutions04-02-2013 - 13:19
 

Durant la plénière de cette semaine, le Parlement devrait envoyer un signal fort aux Etats membres à quelques jours du sommet décisif de jeudi, où ils devront accorder à l'Union européenne un budget suffisant pour lui permettre de mener à bien ses tâches de 2014 à 2020 sous peine de voir le Parlement le rejeter. Les députés entendront le Président français François Hollande sur la question, mais aussi sur la crise au Mali et sur le casse-tête austérité-croissance que doit résoudre l'Europe.


Les députés européens avertiront les Etats membres mercredi lors d'un débat que le Parlement refusera toute proposition de budget à long terme n'offrant pas un financement suffisant, comme l'envisage le Conseil à l'heure actuelle. Les députés demanderont également la mise en place d'un système de ressources propres pour l'Union européenne, afin de réduire les contributions directes des Etats membres au budget. Le sommet européen consacré au budget à long terme, ou cadre financier pluriannuel, sera lancé jeudi à Bruxelles en présence du Président du Parlement européen Martin Schulz.

Mardi matin, les députés débattront avec le Président français François Hollande du budget à long terme, de l'économie, du référendum britannique et de la crise au Mali. Il s'agit de la première visite du Président français au Parlement européen depuis son élection en mai 2012. François Hollande a été député européen en 1999.

La consolidation budgétaire a eu un impact sur la croissance, l'emploi et la cohésion sociale dans de nombreux Etats membres; il faut maintenant évaluer cet impact. Jeudi, le Parlement votera en plénière deux rapports sur le sujet, l'un émanant de la commission de l'emploi et l'autre de la commission des affaires économiques, après en avoir débattu en séance mardi après-midi.

Les députés se pencheront également sur les médicaments génériques: ils débattront lundi et voteront mercredi un projet de loi garantissant une mise sur le marché plus rapide des génériques, ainsi que des règles plus transparentes de fixation des prix pour tous les médicaments. L'objectif est de réduire les coûts pour les patients et pour la sécurité sociale.

Mardi, la proposition de réforme de la politique européenne de la pêche sera débattue par les députés avant un vote en plénière mercredi. Ils se prononceront sur la fin de la surpêche et l'interdiction de rejeter inutilement les poissons morts et les prises non désirées.

Le bruit du trafic automobile sera au centre des débats mardi, alors que les députés examineront la proposition de la Commission européenne qui devrait graduellement réduire le niveau de bruit des véhicules dans les années à venir. Le vote aura lieu mercredi.

Mercredi encore, le président tunisien Moncef Marzouki s'adressera à la plénière. Jeudi, la commission des affaires étrangères examinera les progrès de la Serbie et du Montenegro dans leur parcours vers l'adhésion à l'Union européenne.

REF. : 20130201STO05559