Accès direct à la navigation principale (appuyer sur "Entrée")
Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")
Accès direct aux autres sites (appuyer sur "Entrée")

Visite d'un camp de réfugiés à la frontière entre la Syrie et la Jordanie

Autres Communiqué de presse - Politique d'asile08-02-2013 - 11:13
 

Une délégation de 4 députés se rendra en Jordanie du 11 au 14 février en vue de rencontrer des réfugiés ayant fui le conflit syrien et d'observer directement les conditions sur le terrain. Elle s'entretiendra avec les autorités locales et des organisations internationales travaillant sur le terrain. Le but est d'évaluer la situation des réfugiés et de déterminer l'aide que l'UE peut apporter afin de répondre à ce défi hors norme. L'ONU a observé une forte augmentation des arrivées en janvier.


La visite de la délégation de la commission des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures a lieu alors qu'un nombre sans précédent de réfugiés syriens arrivent en Jordanie. Le Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés estime que plus de 242 000 réfugiés syriens sont enregistrés ou attendent leur enregistrement en Jordanie, et s'attend à ce que les arrivées journalières augmentent régulièrement.


Les députés visiteront le principal camp de réfugiés de Zaatari, à 12 km de la frontière syrienne, le terminal de transbordement de Mafraq ainsi que le point de passage frontalier de Thnebe. Ils se rendront également dans des centres d'enregistrement pour demandeurs d'asile et visiteront les foyers de familles de réfugiés syriens vivant en Jordanie.


La délégation tiendra des débats de fond avec les autorités jordaniennes, des organisations internationales ainsi que des organisations non gouvernementales travaillant dans le pays.


"Je condamne le recours à la violence à l'égard de civils syriens ainsi que les violations des droits de l'homme à leur encontre. La grande majorité des personnes présentes dans les camps sont des femmes et des enfants, qui sont particulièrement vulnérables et, par conséquent, ont besoin d'une protection spéciale", a déclaré Juan Fernando López Aguilar (S&D, ES), qui dirige la délégation.


"J'aimerais saluer les efforts de la Jordanie qui accueille et fournit de l'aide humanitaire aux réfugiés de Syrie, et, dans ce cadre, j'appelle à un renforcement du soutien humanitaire. J'invite instamment la Jordanie à continuer d'apporter cette aide précieuse aux réfugiés syriens sur son propre territoire et à s'abstenir d'expulser ou de retourner ces personnes vers la Syrie. La Jordanie devrait garder les frontières ouvertes", a-t-il ajouté.


Les autres membres de la délégation sont  Hubert Pirker (PPE, AT), Marian-Jean Marinescu (PPE, RO) et Judith Sargentini (Verts/ALE, NL).


Conférence de presse à Amman


Une conférence de presse avec la délégation est prévue mercredi 13 février à 12h30, heure locale (10h30 à Bruxelles). Elle aura lieu dans les locaux de la délégation européenne en Jordanie (Princess Basma St., North Abdoun P.O. Box 852099, Amman 11185).


Matériel audiovisuel


Des images télévisées et des photos de la visite du camp de réfugiés, des interviews de députés et un résumé de la conférence de presse seront disponibles pour les médias audiovisuels sur la page audiovisuelle du site de Parlement (lien sur la droite).


Couverture sur Twitter et Facebook


Le travail de la délégation sera couvert sur Twitter et Facebook: programme, citations des membres de la délégation, photos et interviews. Ces contributions seront en anglais sur le compte Twitter @EP_Justice et seront retwittées dans diverses langues.


Contexte européen


Lors d'un débat au Parlement européen le 12 décembre 2012, les députés ont appelé l'Union européenne à faire preuve de solidarité et à venir en aide aux réfugiés syriens, au lieu de laisser les pays voisins de la Syrie, notamment le Liban, la Turquie, l'Irak, l'Égypte et la Jordanie, seuls pour gérer l'arrivée de demandeurs d'asile.


Jusqu'à présent, le nombre de demandes de réfugiés syriens est resté relativement modéré dans l'Union. L'Allemagne, la Suède, l'Australie, le Royaume-Uni, le Danemark et la Belgique sont les pays à avoir reçu le plus grand nombre de demandes. Dans d'autres pays européens, les demandes ont été beaucoup moins nombreuses. Certains demandeurs d'asile essayent également d'entrer dans l'Union européen en passant par la frontière entre la Turquie et la Grèce.


Contact pour la presse:


Isabel Teixeira NADKARNI

Parlement européen

Attachée de presse

Portable: +32 498 98 33 36

E-mail: isabel.nadkarni@europarl.europa.eu


Contact pour les demandes liées au matériel audiovisuel:


Amelia NEACSU

Parlement européen

Europe by Satellite TV Producer

Portable: +32 498 98 34 27

E-mail: amelia.neacsu@europarl.europa.eu

REF. : 20130204IPR05604
Mis à jour le: ( 15-02-2013 - 10:31)
 
 
Contacts
 
  • Isabel Teixeira NADKARNI
  • Telephone number(+32) 2 28 32198 (BXL)
  • Telephone number(+33) 3 881 76758 (STR)
  • Mobile number(+32) 498 98 33 36