Accès direct à la navigation principale (appuyer sur "Entrée")
Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")
Accès direct aux autres sites (appuyer sur "Entrée")

Chine: les députés demandent une réforme politique réelle et une coopération pragmatique

Session plénière Communiqué de presse - Relations extérieures14-03-2013 - 12:40
 

La Chine a besoin de véritables réformes politiques pour être en phase avec sa politique économique efficace, affirment les députés dans une résolution adoptée ce jeudi. L'UE peut aider la Chine grâce à une coopération pragmatique, soulignent les députés. Ils se sont également dits préoccupés par les tensions entre la Chine, le Japon et Taïwan ainsi que par la Corée du Nord et la question des droits de l'homme.


Le Parlement mentionne les récents développements économiques importants en Chine, qui ont permis à une grande partie de la population de sortir de la pauvreté. Il regrette toutefois que cet élan n'aille pas encore de pair avec des progrès en termes de libertés politiques, de droits de l'homme et d'intégration sociale.


"J'ai cherché à apporter une contribution au partenariat réussi de l'UE et de la Chine. L'obligation de responsabilité mutuelle est l'un des éléments principaux de ce partenariat", a déclaré Bastiaan Belder (EFD, NL), auteur de la résolution non législative adoptée ce jeudi. Il a souligné que son objectif était également de faire entendre les inquiétudes des citoyens chinois.


Les députés déclarent que la coopération pragmatique de l'UE et la Chine peut être encouragée par la stratégie Europe 2020 et le 12e plan quinquennal de la Chine. Ils demandent aux nouveaux dirigeants chinois de garantir que le succès de la politique économique du pays ne soit pas sapé par une "aristocratie rouge" formée par des familles extrêmement riches de leaders de partis.


Inquiétudes liées à la sécurité: mer de Chine méridionale et Corée du Nord


Les députés soulignent qu'en tant que partenaire commercial majeur de la Chine, l'UE a intérêt à ce que la Chine et ses voisins trouvent une solution pacifique aux conflits concernant les îles dans la mer de Chine méridionale.


Ils regrettent les relations étroites entre la Chine et le régime dictatorial de la Corée du Nord, et espèrent que la Chine prendra davantage de responsabilités pour la stabilité de la péninsule coréenne et ouvrira à nouveau les négociations avec la Corée du Nord en ce qui concerne la menace nucléaire.


Commerce


Les députés se félicitent des négociations UE-Chine sur le commerce et les investissements, soulignant que l'UE, en tant que premier partenaire commercial de la Chine, souhaite un dialogue renforcé sur la lutte contre les biens contrefaits.


Tibet, Xinjiang et droits de l'homme


Le Parlement rappelle que plus de 90 Tibétains se sont immolés depuis 2009 et affirme qu'une stabilité durable dans les provinces autonomes du Tibet et du Xinjiang ne pourra pas être instaurée par leur assimilation forcée.


Les députés soulignent, en outre, que Hu Jia, lauréat 2008 du Prix Sakharov, est toujours assigné à résidence, et que Liu Xiaobo, lauréat du prix Nobel de la paix, est toujours emprisonné en Chine. Ils demandent l'abolition de la politique chinoise de l'enfant unique et condamnent l'avortement forcé de Feng Jianmei, alors qu'elle était enceinte de sept mois d'une petite fille, en juin 2012.


Procédure:  résolution non législative


REF. : 20130308IPR06306
 
 
Contacts
 
 
  • Fabienne GUTMANN-VORMUS
  • Unité de Presse
  • Telephone number(+32) 2 28 40650 (BXL)
  • Telephone number(+33) 3 881 72649 (STR)
  • Mobile number(+32) 498 98 33 29