Accès direct à la navigation principale (appuyer sur "Entrée")
Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")
Accès direct aux autres sites (appuyer sur "Entrée")

Corée du Nord: les députés soutiennent des sanctions plus strictes

Session plénière Communiqué de presse - Relations extérieures / Sécurité et défense14-03-2013 - 13:02
 

Les députés soutiennent le renforcement des sanctions à l'égard de la Corée du Nord par les gouvernements de l'UE et par le Conseil de sécurité des Nations Unies, suite aux tests nucléaires de février, dans une résolution adoptée ce jeudi. Ils demandent à la Corée du Nord de rétablir ses engagements préexistants de moratoire sur les lancements de missiles, soulignant que la poursuite du programme nucléaire et de missiles balistiques risque d'exacerber les tensions régionales.


Les programmes nucléaires et de missiles balistiques ne servent pas l'objectif de renforcement de la sécurité et doivent être entièrement abandonnés, estiment les députés. La Corée du Nord doit s'abstenir de nouvelles actions de provocations et de menaces et ratifier le Traité de non-prolifération, ajoute la résolution adoptée à main levée.


Les députés demandent à la Chine d'user de son influence en tant que principal partenaire commercial de la Corée du Nord, afin d'éviter toute aggravation de la situation. La question nucléaire nord-coréenne doit être résolue diplomatiquement et politiquement, ajoutent les députés, appelant à des pourparlers à six entre la Corée du Nord, la Corée du Sud, la Chine, la Russie, le Japon et les Etats-Unis afin de reprendre  les travaux en vue d'une péninsule coréenne exempte de nucléaire.


Surveiller la situation des droits de l'homme


Les parlementaires expriment également leur plus grande inquiétude face à la détérioration de la situation des droits de l'homme dans le pays, pouvant être qualifiée de "crimes contre l'humanité", telle que décrite par l'actuel rapporteur spécial des Nations Unies pour la Corée du Nord. Ils se félicitent de la mise en place d'une commission d'enquête sur les violations des droits de l'homme.


La Corée du Nord doit déclarer un moratoire sur toutes les exécutions, pour lesquelles les citoyens, y compris des enfants, sont souvent forcés à témoigner publiquement, estiment les députés. Elle doit également mettre fin aux exécutions extrajudiciaires et aux disparitions forcées et relâcher les prisonniers politiques, ajoutent-ils.


Atténuer la crise alimentaire


La Commission doit maintenir les programmes d'aide humanitaire et les modes de communication existants avec la Corée du Nord pour lutter contre la crise alimentaire grave à laquelle est confronté le pays. Les autorités nord-coréennes doivent assurer l'accès de tous les citoyens à l'assistance alimentaire et humanitaire, souligne le texte.



Procédure:  résolution non législative

REF. : 20130308IPR06307
Mis à jour le: ( 15-03-2013 - 11:03)
 
 
Contacts
 
 
  • Nora CHAAL
  • Telephone number(+32) 2 28 32269 (BXL)
  • Telephone number(+33) 3 881 78290 (STR)
  • Mobile number(+32) 498 98 34 02