Accès direct à la navigation principale (appuyer sur "Entrée")
Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")
Accès direct aux autres sites (appuyer sur "Entrée")

Droits de l'Homme: Vietnam, Kazakhstan, Guantanamo

Session plénière Communiqué de presse - Droits de l'homme18-04-2013 - 18:11
 

Ce jeudi, le Parlement a débattu de trois résolutions séparées appelant à une plus grande liberté d'expression au Vietnam, à des mesures de protection des droits de l'Homme au Kazakhstan et a exprimé sa préoccupation concernant la situation des prisonniers en grève de la faim à Guantanamo. Les deux premières résolutions ont été adoptées, le vote de la troisième résolution a été reporté.


Liberté d'expression au Vietnam


Le Parlement a adopté à l'unanimité une résolution exprimant sa profonde préoccupation face à la condamnation et aux lourdes peines infligées à des journalistes et blogueurs au Vietnam. Il invite le gouvernement vietnamien à modifier ou abroger la législation qui restreint le droit à la liberté d'expression et à la liberté de la presse, y compris en ligne et le presse aussi à mettre un terme aux expulsions forcées et à la persécution religieuse.


Droits de l'Homme au Kazakhstan


Dans une résolution adoptée à une large majorité, le Parlement critique vivement la décision de justice interdisant les partis d'opposition, notamment le parti non enregistré "Alga", ainsi que les médias indépendants. Les députés demandent aussi la révision et l'assouplissement des restrictions imposées aux pratiques religieuses et à leur enregistrement ainsi que le respect et la promotion des droits des travailleurs à constituer des syndicats indépendants.


Le Parlement réitère ses préoccupations quant à la mise en détention de dirigeants de l'opposition, de journalistes et d'avocats à la suite de procès qui ne respectent pas les normes internationales et relance son appel à la libération de toutes les personnes condamnées sur la base de chefs d'inculpation pénaux vagues qui pourraient être considérés comme étant motivés politiquement,  y compris Vladimir Kozlov, Vadim Kurashim et Roza Tulataeva. Les députés soulignent aussi que Mme Aliya Turusbekova ne peut être tenue responsable pour des agissements de tiers.



Procédure : résolutions non législatives

REF. : 20130412IPR07205
Mis à jour le: ( 22-04-2013 - 17:11)
 
 
Contacts