Accès direct à la navigation principale (appuyer sur "Entrée")
Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")
Accès direct aux autres sites (appuyer sur "Entrée")

Les députés européens et leurs homologues de l'Est veulent progresser dans leurs relations

AFET Communiqué de presse - Commerce extérieur/international / Relations extérieures30-05-2013 - 09:35
 

Les députés européens et ceux d'Arménie, d'Azerbaïdjan, de Moldavie, de Géorgie et d'Ukraine espèrent améliorer leurs relations lors du sommet du partenariat oriental de novembre à Vilnius, mais pas au détriment de la démocratie, de l'état de droit et de la paix. Lors de la troisième Assemblée parlementaire Euronest à Bruxelles les 28 et 29 mai, ils se sont engagés à faire pression sur leurs gouvernements pour que ces derniers prennent des réformes à cette fin.


"Euronest veut envoyer un message fort aux chefs d'État et de gouvernement par rapport à leurs engagements respectifs et aux souhaits de leurs citoyens. Les membres considèrent le sommet de Vilnius comme une étape cruciale vers une association politique et vers des progrès en matière de libre-échange entre l'UE et ses partenaires. Cependant, pour y parvenir, les partenaires doivent renforcer l'état de droit et respecter les droits de l'homme", a affirmé le député européen et co-président d'Euronest, Evgeni Kirilov (S&D, BG), lors de la session de clôture de l'Assemblée.


"Le sommet de Vilnius représente une promesse pour la signature d'accords majeurs avec l'Ukraine, la Moldavie et la Géorgie. Toutefois, ce sont les gouvernements respectifs de ces pays qui devront utiliser les six mois restants pour progresser dans les domaines clairement indiqués par l'Union européenne", a déclaré le député ukrainien Borys Tarasyuk, co-président de l'Assemblée pour les partenaires de l'Est.


Paix et sécurité


Les principaux sujets de préoccupation de l'Assemblée ont été la sécurité et l'état de droit, en particulier dans le Caucase du Sud. Les députés ont adopté un rapport soulignant le devoir commun de l'UE et de ses partenaires orientaux de promouvoir la paix et la sécurité sur l'ensemble du continent européen. Ils ont déploré les agressions envers des opposants politiques, les restrictions du droit de réunion des défenseurs des droits de l'homme, les cas de justice "sélective" et le renforcement militaire.


Financement européen


Par ailleurs, l'Assemblée a appelé l'UE à accroître le budget pour l'aide accordée aux pays du partenariat oriental dans le prochain cadre financier pluriannuel de l'UE (CFP) après 2014. L'accord politique actuel sur le CFP prévoit 13,7 milliards d'euros pour l'instrument de voisinage européen, à savoir un montant supérieur aux 11,4 milliards d'euros actuels mais inférieur à la proposition originale de 16,1 milliards.


Russie et énergie


Un rapport sur la sécurité énergétique demande aux partenaires orientaux de progresser vers des systèmes énergétiques faibles en carbone et de consolider en profondeur les marchés de l'énergie avec l'UE, au vu de la forte dépendance envers la Russie en ce qui concerne le pétrole et le gaz.


Belarus


Les membres d'Euronest ont regretté que Belarus ne soit pas formellement représenté, le parlement du pays n'ayant pas été reconnu par la communauté internationale. Un groupe de travail a cependant été mis sur pied avec des représentants de l'opposition au Belarus, la société civile et des médias indépendants du pays. Les députés ont exprimé leurs espoirs de "relancer les relations" avec le Belarus lors du sommet de Vilnius.


Changement de co-président pour le Parlement européen


Le député Kristian Vigenin a démissionné de son poste de co-président d'Euronest en raison de son élection au poste de ministre des affaires étrangères en Bulgarie. Evgeni Kirilov est son successeur.


Prochaines étapes


Les dirigeants européens se réuniront lors d'un sommet à Vilnius, en Lituanie, en novembre 2013. La prochaine Assemblée Euronest se tiendra à Erevan, en Arménie, en novembre 2014.


REF. : 20130527IPR10533
 
 
Contact