Accès direct à la navigation principale (appuyer sur "Entrée")
Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")
Accès direct aux autres sites (appuyer sur "Entrée")

Accord nucléaire avec l'Iran: un pas nécessaire vers la coopération, d'après la Présidente de la délégation

Autres Article - Relations extérieures26-11-2013 - 10:49
 
Tarja Cronberg, députée verte finlandaise et Présidente de la délégation   Tarja Cronberg: "il est dans l'intérêt de toutes les parties de trouver une solution de paix durable"

L'accord convenu ce week-end sur la limitation du programme nucléaire de l'Iran en échange d'allégement des sanctions est un "grand succès" ouvrant la voie vers une coopération, d'après Tarja Cronberg, députée verte finlandaise et Présidente de la délégation. Nous lui avons demandé son avis sur cet accord conclu entre des représentants iraniens et des négociateurs américains, chinois, russes, français, allemands et britanniques dirigés par la Haute-Représentante de l'Union Catherine Ashton.


Comment voyez-vous cet accord avec l'Iran? Pensez-vous qu'il puisse mener à une solution de paix durable?

Une solution diplomatique est un grand succès dans une situation où la méfiance mutuelle a duré des décennies et où une menace militaire a été imminente. Il s'agissait d'une première étape où la Haute-Représentante de l'Union européenne Catherine Ashton a joué un rôle important en coordonnant les pourparlers. Beaucoup sont contre ce résultat: les "faucons" du Congrès américaine et les radicaux parmi les dirigeants iraniens, israéliens et saoudites. Mais c'est un pas nécessaire qui ouvre la voie vers un travail de coopération mutuelle. À long terme, il est dans l'intérêt de toutes les parties de trouver une solution de paix durable.     

Pensez-vous que cet accord puisse apporter une nouvelle dynamique dans le Moyen-Orient? Comment influencera-t-il les évolutions possibles dans la région?

Mettre fin à l'isolation de l'Iran aura un impact sur l'équilibre des forces dans le Moyen-Orient mais aussi sur la situation des droits de l'homme en Iran. Le résultat diplomatique aidera je l'espère à résoudre d'autres problèmes graves, comme par exemple la situation en Syrie ou le trafic de drogues. Espérons qu'un dialogue apaisera les tensions en améliorant également la situation des droits de l'homme. Si une solution durable est trouvée, elle réduira le risque de prolifération des armes nucléaires dans cette région du monde. À ce stade, les bénéfices de l'accord pour le peuple iranien seront la mise en place d'une chaîne de banques qui permettra entres autres d'acheter des médicaments pour soigner des maladies graves.

REF. : 20131125STO26158
Mis à jour le: ( 26-11-2013 - 13:47)