Accès direct à la navigation principale (appuyer sur "Entrée")
Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")
Accès direct aux autres sites (appuyer sur "Entrée")

Le Parlement renforce le mécanisme de réaction de l'UE en cas de catastrophe

Session plénière Communiqué de presse - Protection civile10-12-2013 - 12:24
 
Une formation commune pour les équipes européennes de protection civile et de secours sera financée par l'UE"   Une formation commune pour les équipes européennes de protection civile et de secours sera financée par l'UE ©Belga/Science

Des règles qui renforcent le mécanisme de protection civile de l'UE et coordonnent la réaction de l'Union en cas de catastrophes naturelles ou provoquées par l'homme, telles que les tremblements de terre, les marées noires, ou les feux de forêts, ont été adoptées ce mardi. L'accord, conclu avec les gouvernements des États membres, accorde des fonds supplémentaires, simplifie le regroupement des actifs comme les équipes et les avions de sauvetage, et facilite les interventions en dehors de l'UE.


"Aujourd'hui, nous avons pris des mesures de petite envergure mais concrètes pour faire de l'UE un endroit plus sûr", a déclaré Elisabetta Gardini (PPE, IT), en charge de la législation au Parlement, après l'adoption du texte par 608 voix pour, 75 voix contre et 10 abstentions.


"Avec ce mécanisme, les États membres et les autorités compétentes pourront collaborer, au-delà des frontières, pour mieux se préparer et réagir plus efficacement en cas de catastrophe. Cette législation concerne un domaine dans lequel les citoyens de l'UE veulent "davantage d'Europe"", a-t-elle ajouté.


Le budget de la protection civile a été augmenté et s'élève désormais à 368,428 millions d'euros, en prix actuels, pour la période 2014-2020.


En cas de catastrophe, la coordination entre pays de l'UE sera renforcée. De plus, les États membres partageront régulièrement leurs évaluations de risques, échangeront les exemples de meilleures pratiques, et identifieront ensemble les secteurs où des efforts supplémentaires sont nécessaires. Ces éléments devraient permettre d'accroître la prévention des catastrophes.


Les membres du personnel de protection civile opérant en dehors de leur pays d'origine seront mieux formés et des exercices supplémentaires seront prévus pour tester les capacités de réponse de la protection civile, comme les équipes de recherche et de secours ou les hôpitaux de campagne.


Une capacité européenne de réaction d’urgence sera mise sur pied et remplacera les dispositions ad hoc actuelles par un système plus prévisible et plus fiable.


Réserve européenne d'équipes de secours


Une réserve de capacités de réaction et d'experts prêts à intervenir sera établie, alimentée par les États membres sur une base volontaire et disponible pour un déploiement immédiat en cas d'urgence.


Contexte


Le mécanisme de protection civile de l'Union européenne facilite la coopération en termes de réaction, de préparation et de prévention en cas de catastrophe, entre 32 pays européens (UE28 plus l'ancienne République yougoslave de Macédoine, l'Islande, le Liechtenstein et la Norvège). Avec l'aide de la Commission européenne, les pays participants se tiennent mutuellement informés de l'évolution de la situation, des besoins sur le terrain, des offres d'aide volontaire et du regroupement de certaines de leurs ressources. Une fois activé, le mécanisme coordonne l'aide à l'intérieur et à l'extérieur de l'Union européenne.


Depuis sa création en 2001, le mécanisme a été activé plus de 180 fois pour des catastrophes dans les États membres et le reste du monde, notamment après le passage du typhon Haiyan aux Philippines en novembre dernier.


Prochaines étapes


Le Conseil devrait se prononcer d'ici la fin du mois. La nouvelle législation entrera en vigueur au début de 2014.


Procédure: codécision, accord de première lecture


REF. : 20131209IPR30217
Mis à jour le: ( 10-12-2013 - 13:08)
 
 
Contact
 
 
  • Nora CHAAL

  • Unité Presse
  • Telephone number(+32) 2 28 32269 (BXL)
  • Telephone number(+33) 3 881 78290 (STR)
  • Mobile number(+32) 498 98 34 02