Accès direct à la navigation principale (appuyer sur "Entrée")
Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")
Accès direct aux autres sites (appuyer sur "Entrée")

Émissions de CO2: des camionnettes plus propres d’ici 2020

Session plénière Communiqué de presse - Environnement14-01-2014 - 12:25
 
D'ici 2020, les émissions de CO2 des nouveaux véhicules utilitaires légers seront limitées à 147g/km et un nouveau protocole de test sera mis en place   D'ici 2020, les émissions de CO2 des nouveaux véhicules utilitaires légers seront limitées à 147g/km et un nouveau protocole de test sera mis en place ©BELGA/DPA/A.RIPSCHE

Les émissions de CO2 des nouveaux véhicules utilitaires légers vendus dans l’UE seront réduites de 203 g/km aujourd’hui à 147 g/km en 2020, selon un projet législatif approuvé par le Parlement européen ce mardi. Le texte, qui fait l’objet d’un accord avec le Conseil des ministres, demande également l’introduction de méthodes plus fiables pour les tests des émissions de CO2.



"Nous sommes parvenus à un résultat après des négociations plutôt difficiles. Je me félicite que nous n'ayons pas cédé à la pression exercée pour changer cet objectif. La durée de vie des véhicules utilitaires légers étant plus longue que celles des voitures particulières, il nous a paru adéquat de conserver l'objectif que nous nous étions fixé", a affirmé Holger Krahmer (ADLE, DE), dont le rapport a été adopté par 552 voix pour, 110 voix contre et 12 abstentions.


L'objectif de 147 g/km d'ici 2020 concerne les émissions moyennes maximum autorisées pour l'ensemble de la flotte automobile produite par chaque fabricant enregistré dans l'UE, pour les camionnettes de plus de 2,610 tonnes à vide et 3,5 tonnes en charge. Il s'appliquera aux fabricants produisant plus de 1000 véhicules par an, ont convenu les députés et le Conseil.


Par conséquent, les fabricants devront produire suffisamment de modèles plus propres pour dépasser le nombre de véhicules plus lourds ou plus polluants, afin d'obtenir un "équilibre" global de 147 g/km d'ici 2020, sous peine de sanctions.


Fin des "bonifications" après 2018


Pour atteindre leurs objectifs, les fabricants pourront compter sur un système de "bonifications" qui pondère de façon avantageuse les véhicules émettant moins de 50 g de CO2 par km. Ce système, qui existe déjà, ne sera pas renouvelé et expirera en 2018.


Vers des méthodes de test plus fiables


Le texte approuvé mentionne des failles dans l'actuel protocole de test des performances environnementales. Ces failles ont été exploitées par les fabricants pour obtenir des chiffres de consommation et d'émission presque impossibles à atteindre dans des conditions de conduite journalières normales.


Les députés veulent remplacer le protocole actuel aussi vite que possible par la nouvelle procédure d’essai mondiale pour les voitures particulières et les véhicules utilitaires légers (WLTP), définie par les Nations unies. Lors des négociations, la Commission européenne s'est engagée, à la demande des députés, à appliquer la WLTP dans les plus brefs délais.



 

Procédure: codécision, accord de première lecture


 

REF. : 20140110IPR32384
 
 
Contacts
 
 
  • Nora CHAAL
  • Unité presse
  • Telephone number(+32) 2 28 32269 (BXL)
  • Telephone number(+33) 3 881 78290 (STR)
  • Mobile number(+32) 498 98 34 02