Accès direct à la navigation principale (appuyer sur "Entrée")
Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")
Accès direct aux autres sites (appuyer sur "Entrée")

Dix choses apprises à la première session plénière de février

Session plénière Article - Institutions07-02-2014 - 09:58
 

Les députés européens ont voté lors de la première session plénière de février des règles pour faciliter la reconnaissance des documents officiels dans les différents États de l’Union européenne et ont soutenu de nouvelles sanctions pénales pour les abus de marché. Ils ont également appelé à une stratégie européenne de lutte contre l’homophobie et de protections des droits des personnes LGBTI. Le président italien Giorgio Napolitano a averti des dangers du nationalisme dans son discours.


Le président italien Giorgio Napolitano a été reçu avec tous les honneurs par le Parlement européen réuni en plénière ce mercredi. Lors de son discours, il a rappelé la nécessité de « combattre l’égoïsme national et le conservatisme anachronique ».


Les députés européens ont demandé à l’Union européenne d’adopter une feuille de route pour lutter contre l'homophobie et protéger les droits fondamentaux des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres et intersexuées (LGBTI) via une résolution adoptée mardi. Selon une enquête européenne de 2013, 47% des personnes LGBTI ont fait l'objet de discrimination. Ce type de feuille de route existe déjà pour les Roms et les personnes handicapées.


L’Union européenne et ses États membres devraient imposer des sanctions à ceux qui sont responsables du décès de manifestants en Ukraine, selon la résolution votée par les députés européens jeudi. Les députés européens ont également critiqué la Russie dans un autre texte pour la pression économique et politique qu’elle exerce sur les pays voisins de l’Est de l’Union européenne.


Afin de faciliter la libre circulation des citoyens en Europe, les députés européens ont voté mardi des règles pour faciliter la reconnaissance des documents officiels. Les futures règles comprennent des documents standards tels que les certificats de naissance, de décès, de mariage et de bonnes vies et mœurs. Les traductions officielles ou copies certifiées devraient être réduites voire supprimées.


Ceux qui essaient de manipuler les marchés devront faire face à des peines de prison dans l’Union européenne, après que le Parlement européen ait donné son accord mardi sur une nouvelle loi visant à rétablir la confiance dans les marchés financiers et à améliorer la protection des investisseurs.


En outre, le Parlement européen a adopté une résolution afin que les contribuables n’aient pas à supporter les faillites bancaires. Cette résolution fait partie des négociations en cours entre le Parlement européen et les gouvernements nationaux sur la création de l’union bancaire.


Les députés ont approuvé lors de cette première session plénière de février de nouvelles règles pour assurer une compensation équitable aux passagers aériens dans le cas de retards, d’annulations ou de surréservations des vols. Seulement 2% des passagers aériens ont une compensation après avoir introduit une plainte.


Il sera plus facile pour les services de musique en ligne d’obtenir une licence paneuropéenne : c’est ce que prévoient les nouvelles règles approuvées mardi par les députés européens. Celles-ci devraient stimuler le développement des services de musique en ligne et assurer que les droits des artistes sont mieux protégés.


Les travailleurs saisonniers qui viennent en Europe et proviennent de pays tiers bénéficieront de meilleures conditions de vie et de travail suite aux règles adoptées mercredi. L’Union européenne emploi chaque année 100 000 travailleurs temporaires provenant d’autres pays.


Les députés européens ont approuvé un partenariat entre le Groenland, le Danemark et l’Union européenne pour utiliser durablement les ressources naturelles et préserver l’écosystème fragile de l’Arctique. Ils ont également approuvé une réglementation visant à considérer le Groenland comme faisant partie de l’Union européenne en ce qui concerne le commerce de diamants.

REF. : 20140206STO35126