Accès direct à la navigation principale (appuyer sur "Entrée")
Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")
Accès direct aux autres sites (appuyer sur "Entrée")

Les députés demandent des chargeurs identiques pour tous les téléphones mobiles

Session plénière Communiqué de presse - Recherche et innovation13-03-2014 - 13:07
 
Les députés veulent un chargeur identique pour les téléphones portables   Les députés veulent un chargeur identique pour les téléphones portables ©BELGAIMAGE/AGEFOTOSTOCK/McPHOTO/ODE

Un chargeur identique devrait être développé pour tous les téléphones mobiles vendus dans l’UE, afin de réduire les déchets, les coûts et les difficultés pour les utilisateurs, ont affirmé les députés lors d'un vote sur une mise à jour de la législation relative aux équipements radio, ce jeudi. Ce projet a déjà été conclu de manière informelle avec le Conseil des ministres.


 

"La directive actualisée sur les équipements radio est un outil efficace pour prévenir les interférences entre plusieurs dispositifs d'équipement radio. Je me félicite que nous soyons parvenus à nous entendre sur l’introduction d’un chargeur commun, qui servira à la fois les intérêts des consommateurs et de l’environnement. Cela mettra un terme à la confusion qui règne en matière de chargeurs et aux 51 000 tonnes de déchets électroniques annuelles", a expliqué le rapporteur Barbara Weiler (S&D, DE).


Le projet de directive fixe des règles harmonisées pour la mise sur le marché d'équipements hertziens, incluant les téléphones portables, les boitiers d’ouverture de portières pour les voitures et les modems. Les règles visent à s’adapter à l’augmentation et la variété du matériel hertzien et à veiller à ce qu'ils n'interfèrent pas entre eux tout en respectant les exigences de santé et de sécurité.


Un chargeur commun


Les parlementaires appellent à de nouveaux efforts pour développer un chargeur identique pour certaines catégories d’équipements radio, en particulier les téléphones mobiles, car cela faciliterait leur utilisation, réduirait les coûts et les déchets inutiles.


Le projet législatif amendé stipule que la capacité à fonctionner avec des chargeurs identiques sera une exigence essentielle pour les équipements radio. Cependant, le texte ajoute que ce sera à la Commission européenne de décider quels seront les types d’équipements radio spécifiques qui devront répondre à ces exigences.

 

Détecter les équipements radios dangereux

 

Les députés ont également soutenu les dispositions de la directive qui permettent de donner aux autorités des outils supplémentaires de surveillance sur le marché pour détecter les dispositifs hertziens qui ne respectent pas ces nouvelles règles de sécurité.


Selon les renseignements fournis par les États membres de l'UE et après une évaluation approfondie, la Commission européenne identifiera les catégories d'équipements qui devront être enregistrés avant de pouvoir être mis sur le marché. Une base de données similaire existe déjà aux États-Unis.


Prochaines étapes

 

Le projet législatif a été approuvé par 550 voix pour, 12 contre, 8 abstentions. Il devra être formellement adopté par le Conseil. Les États membres auront deux ans pour transposer ces règles en droit national et les fabricants auront un délai supplémentaire d’un an pour s’y conformer.


 

Procédure: codécision, (procédure législative ordinaire), accord de première lecture


REF. : 20140307IPR38122
 
 
Contacts
 
 
  • Nora CHAAL
  • Unité Presse
  • Telephone number(+32) 2 28 32269 (BXL)
  • Telephone number(+33) 3 881 78290 (STR)
  • Mobile number(+32) 498 98 34 02