Accès direct à la navigation principale (appuyer sur "Entrée")
Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")
Accès direct aux autres sites (appuyer sur "Entrée")

Ukraine: des sanctions contre les entreprises russes du secteur de l'énergie

Session plénière Communiqué de presse - Relations extérieures17-04-2014 - 12:40
 

L'UE doit intensifier les sanctions ciblant certaines personnalités russes et se préparer à imposer des sanctions économiques contre la Russie, affirment les eurodéputés dans une résolution adoptée ce jeudi. Ils appellent également à des mesures contre les entreprises russes et leurs filiales, en particulier dans le secteur de l'énergie, et contre les avoirs russes, dans un contexte de violence visant à déstabiliser l'est et le sud de l'Ukraine.



Dans la résolution adoptée par 437 voix pour, 49 contre et 85 abstentions, le Parlement exprime ses plus vives préoccupations face à la détérioration rapide de la situation et aux bains de sang dans l'est et le sud de l'Ukraine. Les députés européens appellent la Russie à cesser de soutenir les séparatistes violents et armés, menés par les forces spéciales russes et à retirer ses troupes de la frontière orientale de l'Ukraine.


Les autorités ukrainiennes sont pleinement habilitées à recourir à toutes les mesures nécessaires, notamment au droit à l'autodéfense inscrit dans la charte des Nations unies, soulignent les députés. Ils recommandent à la Russie de ne pas se servir du droit légitime de l'Ukraine à défendre son intégrité territoriale pour lancer une invasion militaire à grande échelle.


Réunion diplomatique à Genève


Les députés souhaitent que la réunion quadripartite entre l'Union européenne, les États-Unis, l'Ukraine et la Russie, à Genève, permette d'envisager une solution diplomatique globale à la crise. L'avenir de l'Ukraine ne peut dépendre que des choix effectués par le peuple ukrainien dans le cadre d'un processus démocratique, ouvert et transparent, ajoutent les parlementaires. Le Parlement européen accueille favorablement l'idée d'organiser un référendum national sur le statut et l'organisation territoriale de l'Ukraine, comme l'a suggéré le président faisant fonction, Alexandre Turchinov.


Mission de l'OSCE et élections présidentielles

 

Les députés demandent l'extension de la mission spéciale de l'OSCE, chargée de recueillir des informations sur les activités militaires inhabituelles et de surveiller le respect des droits de l'homme.


La résolution souligne qu'aucune attaque, intimidation ou discrimination contre des ressortissants russes, des citoyens d'appartenance ethnique russe ou d'autres minorités n'a été signalée récemment en Ukraine.


Les députés veulent l'organisation d'une mission d'observation du Bureau des institutions démocratiques et des droits de l'homme de l'OSCE (BIDDH) ainsi que du Parlement et de l'Union européenne pour observer les élections européennes du 25 mai. Ils rejettent également toute pression extérieure visant à retarder la tenue de ces élections.


Le Parlement européen se félicite de l'intention du gouvernement ukrainien d'organiser des élections législatives anticipées.


Procédure: résolution non législative


REF. : 20140411IPR43468
 
 
Contacts
 
 
  • Nora CHAAL
  • COMM - PRESS
  • Telephone number(+32) 2 28 32269 (BXL)
  • Telephone number(+33) 3 881 78290 (STR)
  • Mobile number(+32) 498 98 34 02