Accès direct à la navigation principale (appuyer sur "Entrée")
Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")
Accès direct aux autres sites (appuyer sur "Entrée")

Gianni Pittella: les dernières élections européennes ont été un tournant pour l’UE

Autres Article - Institutions27-06-2014 - 15:21 (European Parliament's Elections)
 
Photo d'Herman Van Rompuy à gauche et Gianni Pittella à droite, assis lors de la réunion du sommet européen à Bruxelles   Le président du Conseil Herman Van Rompuy et le président du Parlement européen par intérim Gianni Pittella lors de l'ouverture du sommet européen du 27 juin à Bruxelles ©The Council of the European Union

Lors des élections européennes de mai, tous les grands partis européens ont présenté des candidats au poste de président de la Commission pour la première fois. "La désignation des têtes de liste a permis un débat européen approfondi sur les questions européennes. Et sans aucun doute, grâce à ce processus, l’UE s’est rapprochée de ses citoyens et a gagné en transparence et en démocratie", a déclaré Gianni Pittella, président du Parlement par intérim, lors de son discours au Conseil le 27 juin.


Gianni Pittella a appelé les dirigeants européens à soutenir Jean-Claude Juncker pour la présidence de la Commission européenne, étant la tête de liste de la première famille politique.


Les chefs d’État et de gouvernement européens se sont rendus le 26 juin à Ypres, en Belgique, pour commémorer le centième anniversaire du début de la Première Guerre mondiale. Ypres a été le lieu de nombreuses batailles sanglantes de 1914-1918. Gianni Pittella a vu la commémoration comme un signe de tout le chemin parcouru par l’Europe : « ce sont des moments tels que ceux-ci qui nous rappellent la valeur historique, la raison d’être de l’intégration européenne, conquête qui est menacée aujourd’hui et que nous devons défendre pour le bien de nos enfants ».


Le président par intérim a demandé aux dirigeants lors du sommet d’agir sur des questions telles que la migration, la protection des données et la croissance économique. Il a rappelé que les taux de chômage demeurent bien trop élevés dans de nombreux pays et que les nouvelles réformes de la gouvernance économique devront comporter toute la responsabilité démocratique voulue et prévoir la participation du Parlement européen.


Gianni Pittella a félicité la signature de l’accord d’association avec l’Ukraine et de ceux conclus avec la Moldavie et la Géorgie lors du sommet. Il a également appelé à un réexamen stratégique du programme de partenariat oriental et des relations avec la Russie.

REF. : 20140627STO50808
Mis à jour le: ( 27-06-2014 - 15:40)