Partager cette page: 

Les États membres devraient éviter le populisme et décider de l'adhésion de la Bulgarie et de la Roumanie à l'espace Schengen uniquement sur la base des critères existants, affirme le Parlement européen dans une résolution adoptée ce jeudi. Les députés demandent au Conseil européen de prendre les mesures nécessaires pour permettre aux deux pays de rejoindre l'espace sans contrôle aux frontières.

Suite à la décision néerlando-finlandaise du 22 septembre de bloquer la candidature de la Bulgarie et de la Roumanie, le Parlement a voté, à une grande majorité, pour réaffirmer son soutien à l'entrée de ces deux pays dans l'espace Schengen.


La Bulgarie et la Roumanie "ont rempli tous les critères" nécessaires pour rejoindre Schengen, insistent les députés. Les deux pays ont pleinement mis en œuvre l'acquis de Schengen, qui "constitue la seule condition à remplir en vue de leur adhésion" à l'espace sans frontières.


Le Parlement demande instamment à l'ensemble des États membres de prendre la décision d'élargir l'espace Schengen à la Bulgarie et à la Roumanie sur la seule base de l'acquis et des procédures de Schengen. Des critères additionnels ne sauraient être imposés à ces deux pays, souligne le Parlement européen, demandant aux États membres d'honorer leurs engagements et de "ne pas donner priorité au populisme national".


Les députés ont rejeté un amendement invitant la Commission à présenter des propositions visant à renforcer l'acquis de Schengen en y intégrant des critères supplémentaires concernant la criminalité organisée et la corruption.


Sécurité des frontières: la Bulgarie et la Roumanie sont des partenaires fiables


"Les deux pays "ont fondamentalement repensé et réorganisé leur système de gestion intégrée des frontières en investissant massivement dans leurs services répressifs" (...) et ont visiblement renforcé leurs cadres institutionnels et légal", souligne la résolution.


Le PE met en évidence le soutien et la solidarité dont la Bulgarie et la Roumanie ont constamment fait preuve en tant que partenaires fiables du sud-est de l'Europe ainsi que la manière dont ces deux pays contribuent en permanence à la sécurité des frontières dans cette partie de l'Union.


"La Bulgarie et la Roumanie méritent d'être dans l'espace Schengen. Elles réunissent tous les critères requis. Leurs frontières sont sécurisées. J'exhorte tous les États membres à prendre la décision sur l'élargissement de l'espace Schengen à ces deux pays uniquement sur la base de l'acquis et des procédures de Schengen. La Bulgarie et la Roumanie devraient pouvoir compter sur la solidarité et l'équité de leurs partenaires de l'UE", a déclaré le Président du Parlement européen, Jerzy Buzek.


Procédure :résolution non législative