Partager cette page: 

La réforme de la politique commune de la pêche doit garantir que les stocks soient pêchés de manière durable, de sorte que la pêche puisse se poursuivre, affirment les députés dans une résolution votée ce jeudi. Cette politique doit également œuvrer davantage pour aider les pêcheurs, compte tenu des apports publics du secteur, tels que la création d'emploi pour les communautés côtières et la sécurité d'approvisionnement alimentaire pour les citoyens européens, ont-ils ajouté.


Étant donné que les plans pluriannuels sont un outil indispensable pour préserver les stocks de poisson, les députés appellent la Commission et le Conseil à surmonter rapidement l'impasse actuelle que connaissent les États membres quant aux projets de gestion à long terme, tels que le stock occidental de chinchard commun bloqué au Conseil depuis novembre 2010.


Les projets de gestion à long terme devraient s'appliquer à autant de stocks de poisson que possible et être décidés conjointement par le Parlement et le Conseil, conformément à la procédure législative ordinaire, ont déclaré les députés.


Promouvoir les biens publics issus de la pêche


Les députés ont souligné qu'une gestion durable, écologique et correcte du secteur de la pêche permettrait de contribuer davantage à la réalisation des objectifs de la stratégie UE2020 ainsi qu'à la sécurité alimentaire, à l'emploi, et au maintien de communautés de pêche dynamiques au sein de l'UE.


Il faut encourager les pêcheurs à recourir à des pratiques de pêche respectueuses de l'environnement par le biais de mesures de "discrimination positive", par exemple au moyen d'un meilleur accès aux fonds communautaires. Le Parlement demande également à la Commission de garantir que les pêcheurs puissent bénéficier d'autres sources de revenu sans être sanctionnés sur le plan financier.


Selon les estimations, le secteur de la pêche (aquaculture comprise) rapporterait 34,2 milliards d'euros par an et créerait plus de 350 000 emplois au sein de l'Union européenne.




Procédure : résolution non législative