Partager cette page: 

Le Parlement a adopté mardi une résolution non législative sur les droits sexuels et reproductifs déposée par les groupes PPE et ECR soulignant que "l'élaboration et la mise en œuvre des politiques sur les droits sexuels et reproductifs et sur l'éducation sexuelle à l'école est de la compétence des États membres". La résolution a été adoptée par 334 voix pour, 327 contre et 35 abstentions.

La résolution de la commission des droits de la femme et de l'égalité des genres a été rejetée. Ce texte controversé avait été initialement déposé lors de la plénière d'octobre mais a fait l'objet d'un renvoi en commission parlementaire pour approfondir le débat. La commission des droits de la femme a ensuite effectué des ajustements sans modifier la substance du texte en vue d'un vote lors de cette session. La résolution alternative des groupes PPE et ECR a été adoptée.


Procédure: résolution non législative