Partager cette page: 

Les députés ont donné leur approbation à l'accord d'association entre l'UE et son voisin oriental, la Moldavie. ©BELGAIMAGE/IMAGEBROKER/J.Carlile 

Le Parlement européen a donné son approbation à l'accord d'association UE-Moldavie, qui inclut un accord de libre-échange complet et approfondi, ce jeudi à Bruxelles. L'accord constitue l'élément central de l'association politique étroite et de l'intégration économique entre l'Union européenne et la Moldavie, et prévoit un libre accès au marché pour les deux parties.


Les députés ont adopté l'accord par 535 voix pour, 94 voix contre, et 44 abstentions.


Dans une résolution qui accompagne l'accord et qui a été approuvée par 529 voix pour, 96 voix contre et 46 abstentions, les députés ont souligné que la signature de l'accord d'association le 27 juin et sa ratification "ne sont pas une fin en soi" dans les relations entre l'Union européenne et la Moldavie.


"La ratification de l'accord d'association UE-Moldavie prouve que le pays a réussi son processus de réformes politiques et économiques, établissant les perspectives européennes de la Moldavie et montrant sa détermination à rejoindre l'UE à l'avenir", a affirmé le rapporteur Petras Auštrevičius (ADLE, LT). "Il est temps de féliciter les citoyens moldaves pour ces progrès historiques, en particulier à l'approche des prochaines élections législatives du 30 novembre qui seront cruciales pour le pays", a-t-il ajouté.


Les députés ont également insisté sur l'importance d'appliquer pleinement l'accord et ont demandé une vaste campagne d'information sur les avantages pour les citoyens moldaves.


Transnistrie


L'accord couvre "l'ensemble du territoire, internationalement reconnu, de la République de Moldavie" et les effets de l'accord devraient s'appliquer à la Transnistrie, qui fait partie intégrante de la Moldavie, précisent les députés. Selon eux, l'UE doit jouer un rôle plus important pour parvenir à un règlement efficace de la question de la Transnistrie entre Chisinau et Tiraspol.


Facteur russe


Les députés précisent que le rôle joué par la Russie dans la crise ukrainienne a modifié la situation géopolitique et a également eu des incidences sur les relations entre l'Union européenne et la Moldavie. Ils demandent à la Russie de respecter pleinement l'intégrité territoriale de la Moldavie et son choix de se tourner vers l'Europe. Par ailleurs, ils regrettent vivement que la Russie continue d'utiliser l'interdiction d'importation de produits provenant de Moldavie comme un moyen de déstabiliser la région, et soutiennent les initiatives prises dans le but de contrer l'embargo russe sur les produits moldaves.


Prochaines étapes


Pour entrer en vigueur, l'accord doit également être ratifié par les parlements nationaux des États membres. Certaines parties de l'accord, dont l'accord de libre-échange approfondi et complet, s'appliquent de manière provisoire depuis le 1er septembre 2014. La Moldavie a ratifié l'accord le 2 juillet.


Le Parlement européen enverra une délégation de 7 députés en Moldavie, dirigée par Igor Šoltes (Verts/ALE, SI), pour y observer les élections législatives du 30 novembre.