Partager cette page: 

La réalisatrice franco-turque Deniz Gamze Ergüven a remercié le Parlement pour lui avoir décerné le Prix LUX 2015 pour son film Mustang. 

Le Président Martin Schulz a annoncé que Mustang avait gagné le Prix LUX pour le cinéma 2015 du Parlement européen lors d'une cérémonie dans l'hémicycle à Strasbourg mardi à midi. Mustang raconte l'histoire de cinq sœurs qui ont été promises à des maris à travers des mariages forcés, mais qui, déterminées à vivre leurs propres vies, brisent le joug de la tradition.

M. Schulz a félicité les trois finalistes, dont la réalisatrice gagnante Deniz Gamze Ergüven et son équipe, et a déclaré: "Ces films très différents soulèvent des questions fondamentales: Comment notre continent d'émigration doit-il changer afin d'évoluer en un continent d'immigration? Quel est le rôle des femmes dans les sociétés à notre porte? Comment la crise économique fragilise notre vie ensemble? Ces films européens méritent notre soutien et je suis fier que le Parlement européen soit, cette année encore, à même d'aider à diffuser ces films aussi largement que possible".


À l'annonce du prix, la réalisatrice lauréate Deniz Gamze Ergüven a déclaré: "À sa manière, Mustang fait exister les idéaux de l'Union européenne. (...) Je vous remercie de la résonance que ce film obtient à travers le Prix LUX".


Silvia Costa (S&D, IT), présidente de la commission de la culture et de l'éducation, a déclaré: "Le Prix LUX est un exemple de diplomatie culturelle, en combinant le soutien à l'expression des industries culturelles et créatives avec des co-productions européennes, promouvant la diversité culturelle et linguistique et aussi en proposant des interprétations artistiques de réalités complexes qui nous aident à comprendre l'autre. Non seulement en Europe mais aussi dans le monde".


Les deux autres finalistes de l'édition 2015 étaient Mediterranea (Italie, États-Unis, Allemagne, France, Qatar) de Jonas Carpignano et Urok (The Lesson) de Kristina Grozeva et Petar Valchanov (Bulgarie, Grèce). Le lauréat a été désigné suite au vote des députés européens.


Le Parlement finance les traductions et les sous-titrages de chacun des trois finalistes dans les 24 langues officielles de l'UE. De plus, le film gagnant sera adapté aux personnes malentendantes ou malvoyantes, au moins dans la version originale.


Les trois films finalistes pour le Prix LUX sont projetés dans les 28 pays de l'Union européenne lors des Journées LUX du cinéma, de septembre à décembre. L'objectif est de partager la richesse et la diversité du cinéma européen avec autant d'Européens que possible et de susciter la discussion sur les sujets abordés dans les films sélectionnés.