Partager cette page: 

L'Union de l'énergie doit fournir aux citoyens de l'UE une énergie sûre, durable et abordable, estiment les députés dans une résolution non législative votée mardi. La construire exigera des efforts concertés de la part des pays de l'UE pour réduire leur dépendance à l'égard des importations d'énergie, en intégrant leurs marchés de l'énergie, en améliorant la sécurité d'approvisionnement, en utilisant au mieux les sources existantes et renouvelables, et en modérant la demande, ajoutent-ils.

 

La résolution a été adoptée par 403 voix pour, 177 contre, avec 117 abstentions.


"Le Parlement a décidé aujourd'hui que le marché commun de l'énergie doit être la pierre angulaire de l'Union de l'énergie", a déclaré le rapporteur Evžen Tošenovský (ECR, CZ). "Cependant, les règles du marché doivent être soutenues par des mécanismes de solidarité lorsque les États membres sont confrontés à un fournisseur d'énergie dominant".


Diversifier les approvisionnements, acheter groupé


"Des prix et coûts de l'énergie importée plus compétitifs et durables" devraient être "activement recherchés via la diversification de l'offre (des sources d'énergie, des fournisseurs et des voies d'acheminement)", déclarent les députés, soulignant que, à cette fin, "tous les projets d'infrastructure de l'UE doivent être pleinement conformes à la législation de l'UE en matière de climat et d'énergie et aux objectifs et priorités à long terme, y compris la sécurité énergétique de l'UE".


La sécurité et la compétitivité de l'approvisionnement en énergie sera une question clé pour l'Union de l'énergie, estiment les députés, qui exhortent l'UE et ses États membres à négocier "d'une seule voix avec les pays tiers" lors de l'élaboration des contrats d'énergie et à donner à la Commission européenne un rôle plus important "dans les négociations liées à l'énergie".


Construire l'efficacité, développer des énergies renouvelables


Les députés demandent "une révision de la législation sur l'efficacité énergétique existante, y compris la directive sur la performance énergétique du bâtiment et la directive sur l'efficacité énergétique". Ils notent que 61% des importations de gaz de l'UE sont utilisées dans les bâtiments, principalement pour le chauffage.


Les énergies renouvelables non seulement réduisent la dépendance aux importations, mais jouent également "un rôle crucial dans l'amélioration de la qualité de l'air et la création d'emplois et de croissance", note le texte ajoutant que leur développement est "essentiel à l'Union de l'énergie".


Un marché de l'énergie interconnecté


Les députés soulignent la nécessité de faire le meilleur usage possible de l'infrastructure énergétique nationale et transfrontalière existante afin d'utiliser l'énergie de manière efficace et de renforcer la sécurité d'approvisionnement.


"Un marché totalement intégré de l'électricité pourrait permettre aux consommateurs de l'UE d'économiser 12 à 40 milliards d'euros par an d'ici 2030", disent-ils dans une résolution séparée, également votée mardi, qui ajoute que la proposition de la Commission pour "un objectif de 10% d'interconnexion d'ici 2020 soit complétée par d'autres cibles plus ambitieuses et fondées sur des preuves, à atteindre d'ici à 2030".



Procédure: résolution non législative