Partager cette page: 

Les députés demandent des mesures urgentes pour aider le secteur laitier en difficulté ©AP Images/ European Union-EP 

L'UE doit rapidement prendre de nouvelles mesures pour stabiliser les prix du lait et apporter un soulagement bien nécessaire aux producteurs laitiers touchés, ont exhorté les députés lors du débat en séance plénière jeudi avec le commissaire Phil Hogan et le vice-ministre néerlandais de l'agriculture Hans Hoogeveen. Ces mesures devraient inclure notamment une limitation à l'échelle européenne de la production de lait pour augmenter les prix, ont-ils dit.

Les députés ont ajouté qu'elles devraient également comprendre un système d'intervention plus efficace afin de permettre à l'UE de réagir plus rapidement, et un équilibrage de la chaîne d'approvisionnement pour permettre aux agriculteurs de tirer un juste revenu.


En période de baisse des prix et d'augmentation de la production laitière, l'Union européenne a besoin d'une sorte de mesure contraignante pour limiter la production de lait, ont déclaré de nombreux députés. Ils ont à nouveau appelé à des actions pour rendre plus équitable la chaîne d'approvisionnement et ont insisté sur le fait que la crise actuelle du lait, causée notamment par l'embargo russe sur les denrées alimentaires de l'UE, la fin des quotas laitiers en 2015 et une baisse de la demande mondiale, nécessite une solution européenne.


La fin des quotas laitiers a été déplorée par plusieurs députés, tandis que d'autres ont préconisé une approche plus orientée vers le marché, soulignant que l'UE devrait se concentrer sur le renforcement de la position concurrentielle des producteurs laitiers. Certains députés ont également rappelé qu'au cours de la réforme de la politique agricole de l'UE en 2013, le Parlement avait réclamé des mesures relatives au marché qui, si elles avaient été acceptées par les ministres européens, auraient pu être utilisées pour lutter contre la crise actuelle.


Vous pouvez regarder à nouveau le débat en plénière via EP Live et EbS+.


Revoir les déclarations de (première série d'orateurs)



Audition sur la crise du lait: l'UE doit gérer l'offre pour sauver les producteurs laitiers


Les membres de la commission de l'agriculture ont débattu des mesures pour répondre à la crise laitière en cours mercredi soir avec des représentants du Conseil, de la Commission et du secteur laitier. La majorité des orateurs a rejeté un retour des quotas laitiers, mais de nombreux députés européens ont précisé qu'une meilleure gestion de l'offre était nécessaire pour éviter une augmentation de la production laitière qui met la pression à la baisse sur les prix. Ils ont également souligné qu'une solution à l'échelle européenne était nécessaire pour éviter des distorsions sur le marché intérieur.


L'enregistrement de l'audition est disponible ici.


Contexte

 

Lors d'un débat en plénière le 12 avril, les députés ont appelé à une aide rapide aux producteurs laitiers ainsi qu'à des réformes structurelles afin que les producteurs puissent résister davantage aux perturbations du marché et perçoivent une rémunération équitable.

 

Par ailleurs, dans une résolution de juillet 2015, le Parlement a demandé des mécanismes pour protéger les producteurs laitiers des abus sur le marché de détail et a souligné que le rôle de l'observatoire du marché du lait devait être renforcé pour lui permettre d'émettre plus rapidement des avertissements de crise et recommander des mesures.