Partager cette page: 

Le Président israélien, Reuven Rivlin, appelle les députés européens à aider à bâtir la confiance au Moyen-Orient 

"Le gouvernement élu d’Israël a été et est toujours en faveur d’une solution à deux États pour deux peuples", a déclaré le Président de l’État d’Israël Reuven Rivlin aux députés ce mercredi. Cependant, "un accord de paix permanent entre nous et les Palestiniens ne peut être conclu à l’heure actuelle", a-t-il ajouté, appelant l’Union européenne à contribuer à établir la confiance entre les deux parties.

Le Président Rivlin a souligné que les circonstances politiques et régionales qui pourraient permettre un accord permanent entre Israéliens et Palestiniens "échouent à se matérialiser". Entre autres causes, a-t-il expliqué, un manque total de confiance entre les autorités et les peuples.


"Aidez-nous à aller de l’avant" dans l’établissement de la confiance, l’investissement dans des projets conjoints Israël-Palestine, le développement de l’économie palestinienne et l’éducation des peuples, a-t-il demandé aux députés, en reconnaissant les efforts du Parlement européen pour rassembler les deux parties en invitant leurs Présidents respectifs lors d’une même session plénière.


Le Président du Parlement européen, Martin Schulz, a rappelé les actes de guerre et de terrorisme endurés par le Moyen Orient, et que la fin de la violence est la première étape vers la stabilité. Il a souligné que le Parlement européen a voté l'année dernière en faveur d’une solution à deux États, basée sur les frontières de 1967, ayant Jérusalem pour capitale.


Déclaration de Reuven Rivlin, Président de l’État d’Israël

 

Déclaration de Martin Schulz, Président du Parlement européen