Partager cette page: 

L’autorisation européenne de l’herbicide bentazone, qui expire le 30 juin 2017, ne devrait pas être renouvelée tant que sa sécurité n’aura pas été confirmée, selon une résolution non contraignante adoptée ce mercredi. Les députés soulignent que le bentazone peut facilement atteindre les eaux souterraines, et pourrait être toxique pour la reproduction humaine.

La Commission européenne a cependant proposé de renouveler son autorisation jusqu’au 31 janvier 2032, soit la durée maximum possible, tout en demandant de nouvelles données relatives à la sécurité du bentazone.


Les députés soulignent que l’évaluation des risques pour les consommateurs n’a pas été finalisée et que des données sont manquantes, en particulier en ce qui concerne l’exposition potentielle des eaux souterraines. De plus, l’examen collégial de l’autorité européenne pour la Sécurité des aliments (EFSA) propose que la substance active bentazone soit classée parmi les substances toxiques pour la reproduction de catégorie 2.


La résolution appelle donc la Commission à demander et évaluer les informations manquantes avant de décider d’autoriser ou non le produit.

 

Note aux rédacteurs

 

La substance active bentazone agit comme herbicide sélectif de post-émergence contre les mauvaises herbes à feuilles larges. Il est utilisé couramment dans le secteur agricole.