Partager cette page : 

Les citoyens géorgiens pourront entrer dans l'UE sans visa pour de courts séjours, selon une nouvelle législation adoptée par le Parlement jeudi.

La législation doit encore être formellement adoptée par le Conseil et n’entrera en vigueur que lorsque le mécanisme de suspension, qui permet la réintroduction temporaire des visas en cas de poussées migratoires ou de risques envers la sécurité publique, sera mis en place.


Le rapporteur du Parlement, Mariya Gabriel (PPE, BG), a salué "les réformes de grande envergure et complexes" menées par la Géorgie dans le but d’obtenir l’exemption de visa, et a remercié les autorités et les citoyens du pays pour leur constance et leur patience. Elle les a également félicités pour la force de leurs convictions démocratiques, en soulignant que l’exemption de visa rapprochait un peu plus le pays de l’UE.


Grâce à cette exemption de visa, qui a été adoptée par 553 voix pour, 66 contre et 28 absentions, les Géorgiens détenteurs d’un passeport biométrique auront le droit de séjourner dans l’UE sans visa pendant 90 jours par période de 180 jours, pour les affaires, le tourisme ou pour des raisons familiales, mais pas pour le travail.


Tbilissi s’est conformé à tous les critères de son plan de libéralisation des visas, indique le texte, qui souligne que "le respect continu par la Géorgie de tels critères, notamment sur la lutte contre le crime organisé, sera dûment vérifié par la Commission."


Les exemptions de visa sont valables dans tous les pays de l'UE (sauf l’Irlande et le Royaume-Uni) ainsi qu'en Islande, au Liechtenstein, en Norvège et en Suisse.


Prochaines étapes


La modification légale qui transfert la Géorgie de la liste des pays dont les ressortissants ont besoin d’un visa pour entrer dans l’UE (la liste "négative") à la liste des pays exemptés de cette obligation (la liste "positive") devra maintenant être approuvée par le Conseil des ministres. Suite à la signature formelle de celui-ci, le texte sera publié dans le Journal officiel de l’UE.


L’exemption de visa pour la Géorgie entrera en vigueur à la même date que la révision du mécanisme de suspension, adoptée par le Parlement le 15 décembre 2016, mais en attente de finalisation de la traduction des textes législatifs.



Procédure: procédure législative ordinaire, accord en première lecture

60  ; Nombre de pays actuellement exemptés de l’obligation de visa pour entrer dans l’UE

Partager cette citation: