Partager cette page: 

L’UE doit offrir davantage de préférences commerciales à l’Ukraine, à l’exception d’un certain nombre de produits agricoles.

En votant jeudi un texte modifiant la proposition de la Commission européenne, les députés se sont assurés notamment:

 

 

  • que l’octroi à l’Ukraine d’exportations préférentielles sera désormais conditionné à la lutte contre la corruption; et

 

  • que les représentants de l’industrie, et pas seulement les États membres, pourront réclamer une étude sur de possibles mesures visant à protéger les producteurs de l’UE.

Les modificaitions ont été adoptées par 475 voix pour, 102 contre et 61 abstentions.

 

En offrant des préférences commerciales temporaires additionnelles, le Parlement européen tient à montrer son soutien aux réformes en cours, à renforcer les PME et à insuffler l’élan nécessaire à la croissance des flux commerciaux. J’espère que ces mesures contribueront à renforcer notre relation et à aider efficacement l’Ukraine.

Jarosław Wałęsa (PPE, PL), rapporteur.  
Partager cette citation: 

Prochaines étapes

 

Le Parlement débutera les négociations avec les gouvernements nationaux peu après le vote en plénière.

 

Contexte

 

La ZLEAC, qui s’inscrit dans l’accord d’association et est appliquée à titre provisoire depuis janvier 2016, prévoit l’ouverture réciproque des marchés de biens et de services, mais l’UE réduit et élimine ses droits de douane plus rapidement que l’Ukraine. Au vu des difficultés économiques et des efforts en matière de réforme de l’Ukraine, l’UE offrirait de nouvelles préférences additionnelles à Kiev. L’UE est le premier partenaire économique de l’Ukraine, tandis que l’Ukraine représente 0,8% du total du commerce de l’UE. Les exportations ukrainiennes en direction de l’UE se montaient à 12,7 milliards d’euros en 2015 et les exportations de l’UE vers l’Ukraine totalisaient quant à elles 13,9 milliards d’euros la même année.

 

Procédure: procédure législative ordinaire

A savoir 
  • L’UE est le premier partenaire économique de l’Ukraine, tandis que l’Ukraine représente 0,8% du total du commerce de l’UE.