Partager cette page: 

Ouverture de la session plénière 

Antonio Tajani a fait respecter une minute de silence en hommage aux victimes de Londres et Téhéran, et il a exprimé son inquiétude suite à l’arrestation de Taner Kilic et Alexei Navalny.

Au nom du Parlement, le Président Antonio Tajani a condamné les récentes attaques terroristes survenues à Londres et Téhéran, soulignant que ‘‘les forces de la liberté et de la démocratie ne plieraient pas face au terrorisme’’, et invitant les députés à respecter une minute de silence en hommage aux victimes des deux attaques.

 

Antonio Tajani a également demandé la libération du président d’Amnesty International Turquie, Taner Kilic, et de toutes les personnes arrêtées avec lui, ainsi que l’abandon de toutes les charges si leur implication dans la tentative de coup d’État de l’année dernière ne peut être prouvée.

 

Enfin, en rappelant que ‘‘le Parlement européen était toujours du côté de ceux qui défendent les droits de l’homme’’, M. Tajani a exprimé ses inquiétudes suite à l’arrestation ce jour du militant russe Alexei Navalny et de plusieurs de ses partisans.

 

Députés sortants

 

Afzal KHAN (UK, S&D), Andrew LEWER (UK, ECR), Vicky FORD (UK, ECR) et Anneliese DODDS (UK, S&D), à compter du 9 juin 2017, suite à leur élection au Royaume-Uni.

 

Demandes de commissions pour entamer des négociations avec le Conseil et la Commission

 

Les décisions de plusieurs commissions d'entamer des négociations interinstitutionnelles (article 69c) sont publiées sur la page internet de la plénière. Si aucune demande pour un vote du Parlement sur la décision d'engager des négociations n'est faite dans les 24 heures, les commissions peuvent entamer des négociations.