Partager cette page: 

Les députés ont fait part de leur consternation face aux difficultés éprouvées par les passagers suite à l’annulation de milliers de vols par Ryanair.

Pendant le débat de mardi avec la commissaire en charge des transports, Violeta Bulc, de nombreux députés ont souligné que les passagers n’avaient pas reçu d’informations complètes sur l’indemnisation ainsi que sur l’ensemble des options de réacheminement disponibles. Les entreprises qui violent les règles devraient être tenues responsables, ont-ils ajouté. D’autres ont appelé à la mise en place de sanctions plus efficaces.

 

Plusieurs députés ont invité le Conseil à débloquer le débat sur la révision des règles relatives aux droits des passagers et à débuter les négociations avec le Parlement, qui a pris position depuis 2014.

 

Par ailleurs, certains ont souligné que les conditions de travail des transporteurs aériens à bas coûts devraient faire l’objet d’une enquête de la Commission. La compétitivité ne peut pas se faire au détriment des droits des travailleurs et des mauvaises conditions de travail peuvent aussi entraîner des problèmes de sécurité, ont-ils dit.

 

La commissaire Bulc s’est engagée à lancer une étude l’année prochaine sur les conditions sociales et les droits des travailleurs mobiles dans le secteur de l’aviation.

 

Vous pouvez revoir le débat avec la commissaire Bulc sur EP Live (03.10.2017).