Partager cette page: 

Dans une résolution adoptée jeudi, les députés en appellent à une évaluation détaillée de l’actuel système de changement d’heure semestriel et, si nécessaire, à une révision des règles.

Des initiatives citoyennes ont démontré que l’opinion publique se préoccupait du changement d’heure qui marque le début et la fin de l’heure d’été (les derniers week-ends de mars et d’octobre). De nombreuses études, si elles n’aboutissent pas à des conclusions définitives, ont indiqué l’existence d’effets négatifs sur la santé des êtres humains, déclarent les députés. Ils appellent la Commission à lancer une évaluation complète de la directive concernant les dispositions relatives à l’heure d’été et, si nécessaire, à présenter une proposition pour la réviser.

 

La résolution a été adoptée par 384 voix pour, 153 contre et 12 abstentions.

 

La directive actuelle, entrée en vigueur en 2001, fixe pour l’ensemble de l’UE une date et une heure harmonisées pour le début et la fin de la période de l’heure d’été, l’objectif étant d’aider le marché intérieur à fonctionner de façon efficace.

 

Prochaines étapes

 

La résolution sera envoyée à la Commission, au Conseil ainsi qu’aux gouvernements et parlements des États membres.