Partager cette page: 

  • L’ancienne ministre belge Annemie Turtelboom candidate pour son premier mandat
  • Le Conseil doit finaliser la nomination

Les députés ont approuvé jeudi la candidature de la femme politique belge Annemie Turtelboom pour un mandat en tant que membre à la Cour des comptes européenne.

Annemie Turtelboom, actuellement députée au parlement fédéral belge, a auparavant occupé plusieurs postes ministériels en Belgique, tant au niveau fédéral que régional. Elle est titulaire d’une maîtrise d’économie.

 

Si sa nomination est confirmée, elle remplacera Karel Pinxten, actuel membre de la Cour des comptes. La nomination de ce dernier pour un troisième mandat avait été refusée par le Parlement européen en novembre.

 

La candidature de Mme Turtelboom a été soutenue par 501 voix pour, 91 contre et 32 abstentions, suite aux recommandations émises par la commission du contrôle budgétaire.

 

Prochaines étapes

 

Le Parlement ayant été consulté, le Conseil va prendre une décision finale sur la nomination de la candidate.

 

À savoir

 

La Cour des comptes européenne, le gendarme financier de l’UE basé à Luxembourg, comprend 28 membres, un par État membre. Ils sont nommés pour un mandat renouvelable de six ans. Le Conseil, après consultation du Parlement européen, décide du candidat présenté par chaque pays. Si l’opinion adoptée par le Parlement sur une candidature individuelle est défavorable, le Président demande au Conseil de retirer la candidature et de soumettre une nouvelle proposition de candidat au Parlement. Toutefois, le Conseil peut aussi décider de confirmer un candidat rejeté par le Parlement.