Partager cette page: 

Le Premier ministre de l'ARYM, Zoran Zaev, a prononcé un discours en plénière. © Union européenne 2018 – EP 

Le Premier ministre de l’ancienne République yougoslave de Macédoine, Zoran Zaev, a prononcé un discours devant le Parlement européen à Strasbourg jeudi matin.

L’intervention de M. Zaev s’est concentrée sur l'obtention du soutien de l'opinion publique et de l'opposition au changement de nom et aux prochaines étapes nécessaires à l'éventuelle adhésion de la république à l'UE.

"En tant que Premier ministre, je m’engage à ce que nous faisions tout ce qui est en notre pouvoir pour atteindre les normes de l'UE. Nous connaissons les recommandations et ce sont nos priorités. Nous savons aussi que nous avons encore un long chemin à parcourir, mais votre accueil chaleureux nous motive fortement à poursuivre notre programme de réformes", a-t-il déclaré aux députés.

"Notre lutte pour un avenir européen a été un facteur clé dans les accords historiques avec la Grèce et la Bulgarie. Nous sommes une ‘‘success-story’’ européenne - un modèle authentique pour une démocratie multiethnique fonctionnelle. Une sorte de petite Europe - vivre au quotidien la devise européenne "Unie dans la diversité"", a-t-il ajouté.

Contexte

La Grèce et l’ancienne République yougoslave de Macédoine ont signé un accord préliminaire pour renommer cette dernière en juin, mettant fin à un différend qui dure depuis une décennie et en raison duquel la Grèce bloquait les perspectives d'adhésion de son voisin des Balkans à l'UE et à l'OTAN.

Le nouveau nom proposé est "République de Macédoine du Nord".

Le résultat des négociations sur le nom, qui a déjà été officiellement ratifié par le parlement de l'ancienne République yougoslave de Macédoine, sera également soumis à un référendum dans le pays le 30 septembre.

La commission des affaires étrangères du Parlement européen devrait voter sur un rapport évaluant le rapport 2018 de la Commission européenne sur l'ancienne République yougoslave de Macédoine plus tard cet automne. Le rapporteur, Ivo Vajgl (ADLE, SL), s'est félicité de l'accord préliminaire sur le nom.

Regarder la déclaration du Premier ministre Zoran Zaev