Partager cette page: 

Les députés ont débattu des priorités du sommet européen en présence de Jean-Claude Juncker et Juliane Bogner-Strauß 

Lors du débat sur le sommet européen, les députés ont salué l’unité de l’UE face au Brexit et critiqué l’inaction du Conseil sur les dossiers clés, dont la migration et la politique sociale.

La migration devrait être le sujet principal de la réunion des chefs d’État ou de gouvernement de l’UE, le 18 octobre, a annoncé la ministre Juliane Bogner-Strauß, représentant la présidence autrichienne. Cependant, c’est sur le Bexit que se sont majoritairement concentrés les représentants des groupes politiques au PE lors du débat sur le sommet européen. Plusieurs ont soutenu l’appel à la détermination de l’UE quant à la future frontière entre l’Irlande et le Royaume Uni, lancé par le Président de la Commission, Jean-Claude Juncker.

Pour beaucoup, le sommet informel de Salzbourg, souvent évoqué pendant ce débat, a démontré la solidarité des Européens face au Brexit. Mais certains députés ont aussi critiqué le manque d’unité des États membres sur le dossier migratoire et l’inaction de la présidence autrichienne quant à la réforme du droit d’asile et dans le domaine social. Plusieurs parlementaires se sont aussi interrogés sur la détermination de la présidence en ce qui concerne l’application de l’Article 7 du traité (relatif à l’État de droit) à la Hongrie et à la Pologne.

Pour revoir l’intervention des orateurs en plénière, cliquez sur les liens ci-dessous:

Vous pouvez revoir le débat en cliquant ici.