Partager cette page: 

  • Améliorer la qualité de l’eau du robinet pour diminuer l’utilisation de bouteilles plastiques 
  • Accroître l’accès à l’eau dans les espaces publics et les restaurants 
  • Les États membres doivent "promouvoir l'accès à l'eau pour tous" 

Les députés ont confirmé jeudi la position officielle du PE sur la révision de la directive visant à renforcer la confiance des consommateurs dans l’eau du robinet.

Le rapport du Parlement propose de réduire les doses maximales de certains polluants tels que le plomb (de moitié), les bactéries dangereuses, et introduit de nouveaux plafonds pour la plupart des substances polluantes présentes dans l’eau potable. Le rapport introduit également le principe d’un accès à l’eau pour tous dans l’UE.


Avec le vote du rapport, adopté à main levée, le Parlement clôt sa première lecture, après avoir arrêté sa position en octobre dernier. Toutefois, les ministres de l'UE ne sont pas parvenus à arrêter leur propre position à temps pour ouvrir les négociations avant la fin de la législature. Celles-ci débuteront à la reprise des travaux parlementaires, après les élections européennes de mai.


‘‘Avec un calendrier clair, le Parlement s’est montré à la hauteur des attentes des citoyens européens, prêt à négocier le texte dès le mois de novembre pour aboutir à un accord interinstitutionnel avant la fin de la mandature. Malgré tous les efforts de la présidence roumaine pour rattraper le retard engrangé au Conseil, avec la présentation d’une approche générale lors du Conseil des ministres du 5 mars 2019, le Parlement n’a plus la marge de manœuvre suffisante pour initier des négociations interinstitutionnelles, du fait des élections européennes en mai prochain’’, a déclaré le rapporteur Michel Dantin (PPE, FR).


Accès à l’eau


Les États membres devraient également prendre des mesures pour offrir un accès universel à l’eau potable dans l’UE et pour améliorer l’accès à l’eau dans les villes et les espaces publics, en installant des fontaines gratuites là où c’est techniquement réalisable et proportionné. Ils devraient également encourager la fourniture gratuite (ou à coût modique) d’eau du robinet dans les restaurants, les cantines et les services de restauration.


Contexte


Selon la Commission européenne, la réduction de la consommation d'eau en bouteille pourrait aider les ménages européens à économiser plus de 600 millions d'euros par an. Si la confiance envers l'eau du robinet s’accroît, les citoyens pourront également contribuer à réduire les déchets plastiques de l'eau en bouteille, notamment les déchets marins. Les bouteilles en plastique sont l'un des articles en plastique à usage unique que l’on retrouve le plus fréquemment sur les plages européennes.