Les dates clés jusqu'aux élections européennes 

 
 

Partager cette page: 

Les travaux de la huitième législature ont pris fin le 18 avril 2019. Entre le 23 et le 26 mai, les citoyens de tous les États membres de l’Union européenne éliront au suffrage direct leurs députés au nouveau Parlement européen.

Ligne du temps jusqu'aux élections européennes 

Fin de la législature

Les vacances parlementaires ont débuté le 19 avril 2019. Les négociations en cours avec les États membres sur les propositions législatives sont suspendues. Si aucun accord n'a pu être trouvé, le Parlement dans son ensemble a pu voter sur sa position et clôturer les premières lectures, afin que le prochain Parlement puisse poursuivre les travaux. Pour en savoir plus, cliquez sur la rubrique ''Les réalisations 2014-2019''.

Retrait du Royaume-Uni de l'UE

Suite à l'accord conclu le 10 avril lors du sommet européen extraordinaire, la date de départ du Royaume-Uni est fixée au 31 octobre au plus tard. Cela signifie que le Royaume-Uni est désormais juridiquement tenu de participer aux élections européennes si le pays ne ratifie pas l'accord de retrait d'ici au 23 mai 2019.

Pour entrer en vigueur, l'accord de retrait entre le Royaume-Uni et l'UE devra être approuvé par le Parlement européen à une majorité simple des votes exprimés. Cliquez ici pour en savoir plus sur les débats et les résolutions du Parlement sur le Brexit.

Débat présidentiel de l'Eurovision - Elections européennes 2019

Le 15 mai à 21 heures, le Parlement organisera un débat avec les candidats têtes de liste dans l'hémicycle de Bruxelles. Le débat sera organisé et diffusé dans toute l'Europe par l'Eurovision - l'Union européenne de radiodiffusion (UER). Les journalistes accrédités pourront assister au débat dans l'hémicycle et dans les salles d'écoute mises à leur disposition. Pour en savoir plus, cliquez sur la rubrique ''Candidats têtes de liste'' ainsi que sur l'avis aux médias.

Journée électorale à Bruxelles

Des équipements seront mis à disposition de la presse accréditée (y compris audiovisuelle) pendant la semaine électorale et le lendemain du scrutin, du 23 au 27 mai inclus. Le dimanche 26 mai, l'hémicycle sera au coeur du dispositif, avec les premiers sondages nationaux sortis des urnes, les résultats provisoires et les déclarations des candidats. Une accréditaiton spéciale sera nécessaire pour pénétrer dans les locaux du Parlement.

Le futur Parlement

A compter du 27 mai, les nouveaux députés européens élus entameront les négociations en vue de former des groupes politiques. 25 membres sont nécessaires pour former un groupe politique et au moins un quart des États membres doivent être représentés au sein du groupe. Les groupes politiques devront communiquer leur composition pour le 24 juin au plus tard.

Le 2 juillet, la 9e législature du Parlement débutera et les députés se réuniront pour sa session constitutive à Strasbourg. Ils éliront le Président, les 14 vice-présidents et les 5 questeurs et décideront du nombre et de la composition des commissions permanentes du Parlement.

La prochaine Commission européenne

Les États membres désigneront un candidat au poste de Président de la Commission, en tenant compte des résultats des élections européennes. En outre, le Parlement devra approuver le nouveau Président de la Commission à la majorité absolue (la moitié des députés plus un, soit 376). Si le candidat n'obtient pas la majorité requise, les États membres devront proposer un autre candidat dans un délai d'un mois (le Conseil européen statuant à la majorité qualifiée). Pour en savoir plus, cliquez ici.

Les commissaires-désignés, qui sont proposés par les États membres, et le Président-élu de la Commission devront recevoir l'approbation du Parlement pour que la Commission puisse prendre ses fonctions, fin novembre. Voir l'infographie (en anglais).